Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 juin 2008

Sensations

Cezanne's_MSV,_1897.jpgPar les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue,
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irais loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, heureux comme avec une femme.

Arthur Rimbaud, 1870.


"Les sensations formant le fond de mon affaire, je me crois impénétrable"

Cézanne

vendredi, 06 juin 2008

Frédérique Azaïs-Ferri, dernières créations

IMG_8547.jpgIMG_8535.jpg

Mon âme éternelle

Observe ton voeu

Malgré la nuit seule

Et le jour en feu

Rimbaud

vendredi, 30 mai 2008

Ce Morse quand même !

35302329.jpgIl avait de la ressource, lire son édifiante histoire ici

14:54 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, peinture, louvre, morse

jeudi, 22 mai 2008

Ce n'était qu'un oeil, mais quel oeil !

1171976541.jpgClaude Monet, Les Nymphéas

22:42 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : claude monet

lundi, 19 mai 2008

Cézanne m'apprit à regarder la nature chinoise

1130285326.jpgLire ici, Sur Pileface, quelques considérations sur Zao Wou Ki, Cézanne, la nature chinoise...

jeudi, 15 mai 2008

Delbar Shahbaz, my world

1408216807.JPG"My painting is a kind of interpretation of my imaginative world, the unity   that is filled with narratives, poems and tales. Visual elements in my works are instead of some symbolic representations .I try to represent the world that an spectator can reach the implicit peace by looking at them. The elements are submerged in the space because they are all belongs to a super mundane world. I have two different collections of my paintings: one is called “an imaginary voyage” and the other is called”the feast of angles”. As you see, both of them are nearly belonged to the eastern belief .I attend to reach kind of nature which is forgotten, the nature interpreted by eastern concepts, which is neither completely abstract nor totally earth line! The light has special divinity in eastern culture, and I do pay attention to it and Its’ effects on colors, therefore I use mostly gold color or gold leaf in my paintings .Persian miniature and Islamic painting are some subjects that I am interested in .I appreciate their courage ness in using this amount of different glittering colors beside each other, also their deep concept are admirable. 773423253.JPGI hope my paintings can lead the spectator in this special world at least for a moment, so they will perceive the perfection of enjoyment in that instant." You can see some of my works in this site  http://www.bertrandjoliet.com/shahbaz/index.htm 

tel:00989123402280 Delbar Shahbaz

mercredi, 14 mai 2008

De la lumière avec du noir

377661069.jpg« Manet est plus fort que nous tous, il a fait de la lumière avec du noir. » 

Manet, Clair de lune sur le port de Boulogne

22:36 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peinture, manet

vendredi, 02 mai 2008

Look, this is in fashion !

376161214.jpgYasamusa Morimura

mardi, 29 avril 2008

La danse des arbres

1300416813.jpgShitao ; Conversation au bord du vide
Dimensions : 27 x 16,3 cm
Musée de Shenyang (Moukden)

Lire et voir ici

15:22 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peinture, chine, shitao

jeudi, 17 avril 2008

Execution

929315781.jpgPeinture de Yue Minjun : Execution, 1995, huile sur toile

19:53 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : minjun, peinture, chine

samedi, 12 avril 2008

La création

763878524.JPGDelbar Shahbaz

delbar_shahbaz@yahoo.com

 

vendredi, 11 avril 2008

La création du monde

1656253828.JPG622335828.JPG Delbar Shalbaz, peintre iranienne, née en 1978 à Téhéran, a exposé de nombreuses fois dans son pays, et gagné de nombreux prix, notamment en 2007 celui des peintres contemporains influencés par la culture perse et celui des femmes peintres de son pays. Contact : delbar_shahbaz@yahoo.com

Delbar Shalbaz

les deux oeuvres : size 90-90 mixmedia   title: the creation of the world

dimanche, 16 mars 2008

Delbar Shahbaz, peintre iranienne

1142831866.jpg882978982.jpgLe peintre Bertrand Joliet lui laisse une place sur son site, voir iciCalendar

vendredi, 14 mars 2008

Paul Klee et Pierre Boulez, une exposition à Bruxelles

1362784363.jpg"Si vous n'êtes préoccupé que par votre propre univers, vous finissez par tourner en rond faute d'arriver à trouver des solutions qui vous satisfassent, parce que cet univers devient trop familier. C'est pourquoi j'ai toujours essayé de regarder ailleurs, de façon à voir les solutions que les autres trouvaient à leurs problèmes, pour voir si je pouvais transposer ces solutions. Quand j'ai vu les cours donnés par Klee au Bauhaus, j'ai constaté que ce qu'il disait sur la perspective, sur la couleur, sur l'espace, sur la divisibilité ou l'indivisibilité pouvait se rapporter à la musique. La perspective, par exemple, c'est le temps en musique. Mais il reste une grande différence entre peinture et musique : là où la peinture peut être absorbée d'une seule traite - vous regardez un tableau, vous en avez une perception globale - la musique ne peut être absorbée que rétroactivement, de l'effort que vous faites pour concevoir un ensemble au départ d'une suite de perceptions instantanées. Vous êtes obligé de passer par toute l'œuvre avant de savoir ce qu'elle veut dire, d'où elle vient et où elle va : c'est ce qui rend la compréhension de la musique contemporaine plus difficile que celle de la peinture contemporaine."

Pierre Boulez

Pierre Boulez découvrit l'œuvre de Klee en 1948 et lui consacra un livre majeur : "Le pays fertile", allusion à une célèbre peinture de Klee réalisée après un voyage en Egypte et montrant le damier des champs autour du Nil. Ici, pas de figuration au sens propre, mais Klee réinvente ce damier en y mettant un rythme tout musical.

Rapport intime à la musique

Klee, né près de Berne, d'un professeur de musique et d'une chanteuse, se voyait d'abord musicien, il restera toute sa vie un excellent violoniste (un instrument qu'il jouait depuis l’âge de 6 ans). Il jouera dans un orchestre symphonique et continuera toute sa vie à jouer chaque jour une heure de violon. Son père, despote domestique, voulait qu'il devienne musicien, il choisit la peinture, aussi pour se démarquer d'un père si puissant.

Klee nourri par les sciences

De la même façon que le musicien Boulez a été nourri par le peintre Klee, le peintre Klee a-t-il été, comme tente de le démontrer le reste de l'exposition bruxelloise, nourri par sa fréquentation des autres arts, musique et théâtre pour commencer ? "Je pense qu'il a surtout été nourri par les sciences. Il a puisé des idées par exemple dans la botanique, le processus de croissance des arbres, et la façon dont une feuille reproduit à l'infime le développement d'un arbre. Il a aussi tiré de l'architecture des idées pour relativiser la perspective, les notions d'espace ou de divisibilité de l'espace. Je ne suis pas sûr par contre qu'il ait beaucoup tiré de la musique, où ses goûts étaient plutôt conservateurs : on croit toujours que quelqu'un qui est aventureux dans un domaine l’est dans tous les domaines, alors qu'il a au contraire besoin de se rassurer dans d'autres domaines." Et quand on demande à Boulez, musicien sans nul doute aventureux, dans quels domaines il a besoin de se rassurer, il confie : "Les sciences ! Leurs avancées sont souvent vertigineuses, et je préfère parfois ne pas y songer."

L'épitaphe que Klee avait demandé de placer sur sa tombe est restée célèbre : "Je suis insaisissable dans l'immanence. Car je réside aussi bien chez les morts que chez les êtres qui ne sont pas encore nés. Un peu plus proche du cœur de la création qu'il n'est habituel. Et cependant pas autant que je le souhaiterais."

"Paul Klee, le théâtre de la vie", au Palais des Beaux-Arts, à Bruxelles, jusqu'au 11 mai. Tous les jours sauf lundi, de 10h 18h. Jeudi, de 10 h à 21h.

jeudi, 14 février 2008

Ouvrir les fenêtres

01bf900f4cd611ef1fbaae1dd4d23e5e.jpgPierre Bonnard (1867–1947), The Open Window, 1921, Collection Phillips, Washington

20:40 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Bonnard, peinture, fenêtre

samedi, 09 février 2008

Enigmatiques portraits du Fayoum

89b7a2c19914a06565f58e5c4a928e96.jpgCe portrait a près de deux mille ans, lire ici

02:27 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Fayoum, Egypte, John Berger

samedi, 26 janvier 2008

De légères touches de nuit sur ses toiles

b027ce3d803b9d3a3b616f60a391d3e6.jpg"Rembrandt pouvait peindre les bourgeois affairés tels qu'ils venaient poser après déjeuner, mais, à minuit, alors qu'ils dormaient pour se reposer parce qu'il fallait travailler le lendemain, le brave Rembrandt était dans son atelier, occupé à mettre de légères touches de nuit sur ses toiles."

Jack Kerouac, Desolation Angels

02:35 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Rembrandt, Kerouac

samedi, 19 janvier 2008

Qu'est ce que la peinture a à nous dire sur le monde d'aujourd'hui ?

7edfe8adb43f6cad0290860e050defd8.jpg0bd7386d69369bd9d36d002a865a06f0.jpg9c2eff398d808732ca2c7ce7f7e1dfe6.jpgRéponses, peut-être, avec Frédérique Azaïs, oeuvres récentes

samedi, 12 janvier 2008

Fatata te miti

d107e2d5fe14667ffe9b41abb6fd5bd3.jpgPaul Gauguin. Fatata te miti (Near the Sea). 1892. Oil on canvas. The National Gallery of Art, Washington

18:30 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, peinture, Gauguin

mardi, 08 janvier 2008

Le site du peintre Robert Lobet

Robert Lobet a participé à la revue L'instant du monde. Voir ici son site

10:42 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : peinture, Robert Lobet