mercredi, 10 août 2011

Tout va très bien

110815_2011_p154.jpg

13:55 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (1)

dimanche, 02 janvier 2011

Hâtons-nous de jouir

violon_partition_et_journal.jpg"Hâtons-nous de jouir, nos moments nous sont comptés, l’heure que j’ai passée à m’affliger ne m’en a pas moins rapproché de la mort. Travaillons, car le travail est le père du plaisir, mais ne nous affligeons jamais. Réfléchissons sainement avant de prendre un parti ; une fois décidé, ne changeons jamais. Avec l’opiniâtreté, on vient à bout de tout. Donnons-nous des talents ; un jour, je regretterais le temps perdu."

Stendhal, Journal; juillet 1801

Lire ici dans le Journal du mois de Ph. Sollers

dimanche, 18 avril 2010

Sortie en poche de "Guerres secrètes"

guerres_secretes.jpgVient de sortir en folio un des meilleurs livres de Philippe Sollers : Guerres secrètes

Extraits :

"Il y a une guerre incessante : celle qui nous saute à la figure à travers le terrorisme déchaîné par la stratégie directe. Et une guerre plus secrète qui se mène sans cesse, pas seulement économique, et dont les Chinois sont en train de tirer la plupart des fils. Si l’adversaire est unilatéral, je vais faire du multilatéralisme ; comme l’adversaire est capitaliste, je vais devenir encore plus capitaliste. Pratiquer la défensive stratégique, utiliser la force de l’adversaire pour la retourner en ma faveur. Le Chinois s’appuie d’instinct sur la compréhension interne de ce que l’adversaire ose, veut, calcule et est obligé de faire. Il mène une guerre défensive qui peut durer une éternité : sa conception du temps n’est pas la nôtre. Cette guerre peut se prolonger indéfiniment pour user l’adversaire. Elle ne cherche pas l’anéantissement, mais la domination. C’est donc en prenant le point de vue chinois qu’on voit l’histoire de la métaphysique s’achever dans sa propre perversion : dans le nihilisme accompli, qui peut tout à fait être emprunté par la logique chinoise sans qu’elle sorte réellement de sa propre substance. L’être, le non-être, le néant sont redistribués autrement."

"Comment ne pas penser que le Cyclope moderne, incessant, mononucléaire, ressemble étrangement à une caméra ? La caméra enregistre sans arrêt tous les événements du monde, sans parler du fait qu'elle est là, en état de surveillance continue, pour traquer la vie des humains. Cette dévoration constante par la caméra ne va pas jusqu'à la crudité du temps d'Ulysse, à savoir qu'elle mangerait de la viande humaine. Mais enfin, c'est quand même comme cela que ça se passe, dans la mise à égalité de tous les événements les uns par rapport aux autres : cadavres et naissances, actualité de mode, publicité et bourrage de l'estomac représentatif. L'ignorance où la caméra entretient l'humanoïde de sa "proximité" me paraît flagrante. Dans les têtes fonctionne constamment une caméra, sous le signe du "je pense donc je suis", qui en réalité doit s'interpréter par "je me représente donc je crois que je suis moi" ou plus exactement "je crois que je suis ce qu'on me dit de jouer de plus en plus comme rôle".

"Ce qui est habituel, c'est ce à quoi l'autre s'attend. Ce qui est insolite, imprévu, c'est l'irruption du devin que l'autre n'a pas su prévoir. Ne jamais être où l'on voudrait que je sois. Il faut mesurer l'adversaire, s'adapter à ses actes ou à ses intentions, parvenir à le chosifier, à lui "donner matérialité et consistance" en le fixant sur un lieu déterminé. L'adversaire a été dupé par mon stratagème. Mon action virtuelle est parvenue à faire "surgir l'adversaire dans l'univers des formes". La réification de l'ennemi est la plus grande victoire que peut obtenir la stratégie. La chose n'est pas naturelle en quelque sorte, c'est ce qui fait sa vulnérabilté. Le vide au contraire, où l'adversaire se laisse piéger, est ce qui permet l'acte insolite. L'être est miné par le non-être, qui permet la surrection du divin."

 

mercredi, 05 août 2009

Le jour le plus chiant de l'année...

raymond-depardon-libye-1978.jpgC'était aujourd'hui paraît-il, il y a des jours comme ça... lire ici

Photo de Raymond Depardon, Lybie, 1978

22:20 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raymond depardon

mardi, 02 juin 2009

La machine médiatique à plein régime

Édition spéciale de ce blog, toute la rédaction est mobilisée pour vous faire vivre en direct le fonctionnement de la machine médiatique qui ne sait pas grand chose mais qui fait tout pour maintenir l’audimat en haleine en fabriquant du sensationnel frelaté. (La suite ici)

17:21 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : médias

lundi, 04 août 2008

Un miracle ? D’accord, mais pas trop.

ingrid.jpgLazare, ressuscité aujourd’hui, ferait bien trois semaines de magazines et de télé, serait décoré de la Légion d’honneur, après quoi on lui demanderait de rentrer tranquillement dans sa tombe. Un miracle ? D’accord, mais pas trop.

Lire ici le Journal du mois de Philippe Sollers, juillet 2008 dans le JDD

Lire ici aussi : Un essai de Sandrick Le Maguer : Où il est joyeusement avancé que les Evangiles résultent d'une forme d'exégèse biblique spécifiquement juive. Un travail passionnant qui devrait provoquer quelques remous

dimanche, 18 mai 2008

Je souffre pour Naples, une de mes villes d'adoption

Lire ici

10:28 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : naples

jeudi, 07 septembre 2006

Aider les bibliothèques du Liban

Consulter ce blog : http://bibliban.over-blog.com/

21:36 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Liban, bibliothèque

dimanche, 27 août 2006

L'étoile a pleuré rose ?

17:55 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (5)

mardi, 27 juin 2006

Ainsi va la presse dans notre beau pays...

Comment sera-ce, le café du jeudi matin sans l'édito de Genestar ? Personne ne peut seulement l'imaginer, tant son apport conceptuel était essentiel à notre intelligence du monde...

A lire ici

13:06 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 07 juin 2006

Pardon pour cette interruption de l'image...

Indépendante de ma volonté... Depuis le 13 mai, il m'était impossible de publier la moindre note ; les commentaires n'apparaissaient pas non plus... Aucune explication de Haut et fort ; jusqu'à aujourd'hui, où inexplicablement ça remarche ; tant mieux, et bonjour à tous !

15:39 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (6)

vendredi, 23 septembre 2005

Tout part à vélo

Rita approchant, les plates-formes pétrolières et les raffineries ferment, et le cours du baril s'envole. Avec un parcours qui l'amène droit sur le coeur de l'Amérique pétrolière, l'ouragan ravive les craintes d'explosion des cours et de pénurie d'essence.

La suite à lire ici

13:12 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (1)

jeudi, 22 septembre 2005

Si clone

Soucieux d'éviter une nouvelle crise, les services du président ont fait en sorte qu'il puisse se rendre le plus tôt possible dans les zones sinistrées en laissant son agenda de samedi et dimanche vide de rendez-vous.(Apprend-on dans Le Monde, ça s'appelle prendre des mesures...)
 

11:42 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)