Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 août 2015

Imagination

Imagination, Marcel ProustSpecial dedicace pour le Ray's Day
"Mon imagination, qui était mon seul organe pour jouir de la beauté." : Marcel Proust
Santa Maria della Pietà, Rocca Calascio (Abruzzi)

lundi, 17 août 2015

le vrai est un moment du faux

parisart-14-CP-Villegle-G-47902.jpg

"Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux."
Guy Debord
Jacques Villeglé

mercredi, 05 août 2015

Clandestinité

Philippe Sollers« Je suis persuadé qu’il ne se passe jamais rien d’intéressant entre un homme et une femme, sauf quelque chose qui implique immédiatement la clandestinité. » : Philippe Sollers

 

 

Corps

Mon corps est plus dans mon âme que mon âme n'est dans mon corps

Maître Eckhart

mardi, 28 juillet 2015

Caractère

"Quand on a du caractère, il est toujours mauvais"

Georges Clémenceau

dimanche, 19 juillet 2015

Le verbe

paysage-tchao-mong-fou-extrait-de-laurence-binyon-1869-1943-painting-in-the-far-east.jpg"Le verbe est au-dessus de la pensée et la pensée doit y remonter"

Philippe Sollers, extrait de Paradis

samedi, 27 juin 2015

Je vous vois

Rimbaud « Je baisse les feux du lustre, je me jette sur le lit, et tourné du côté de l’ombre je vous vois, mes filles ! mes reines ! »

Rimbaud, Les Illuminations

Edouard Manet, Bouquet de violettes

samedi, 20 juin 2015

La clef

DSC_2980.JPG« Je suis un inventeur bien autrement méritant que tous ceux qui m’ont précédé; un musicien même, qui ai trouvé quelque chose comme la clef de l’amour. »

Rimbaud

Photo : Sabine Laporte-Alcovère

21:10 Publié dans illuminations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rimbaud, venise

"L'habitation bénie du ciel et des ombrages" Rimbaud

Tiepolotiepolo-hagar-fresque.jpg

20:56 Publié dans illuminations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rimbaud, tiepolo

samedi, 06 juin 2015

Je peux suivre tous les élans de mon cœur

mqdefault.jpg« À quinze ans, je m’appliquais à l’étude. À trente ans, mon opinion était faite. À quarante ans, j’ai surmonté mes incertitudes. À cinquante ans, j’ai découvert la volonté du ciel. À soixante ans, nul propos ne pouvait plus me troubler. Maintenant, à soixante-dix ans, je peux suivre tous les élans de mon cœur sans jamais sortir du droit chemin. » : Les Entretiens de Confucius (Lunyu), traduit par Pierre Ryckmans.

17:19 Publié dans Chine, illuminations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : confucius

lundi, 01 juin 2015

L'homme du Tao

Xu_Wei_1.jpg"L'homme du Tao est vacuité, équanimité, limpidité, souplesse, simplicité. La vacuité est sa demeure, l'équanimité sa nature, la limpidité son miroir, la souplesse son agir, le retour sa constante. Chez lui, la souplesse est dure, la faiblesse forte, la simplicité pilier.»

Écrits de Maître Wen

Xu Wei, le joueur de cerf-volant (détail)

Illumination

« Les calculs de côté, l’inévitable descente du ciel, et la visite des souvenirs et la séance des rythmes occupent la demeure, la tête et le monde de l’esprit. »
Rimbaud

01:57 Publié dans illuminations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rimbaud

La joie du ciel

zhuangzi« Celui qui connaît la joie du ciel, sa vie est l’action du ciel, sa mort n’est qu’une métamorphose, son repos s’identifie à l’obscurité, son mouvement à la lumière, il ne connaît ni la colère du ciel, ni la critique des hommes, ni l’entrave des choses, ni le reproche des morts. »

Zhuangzi

Paysage. Portion de rouleau de Tchao Mong-fou de la dynastie des Yuan copiée d'une peinture de Wang Wei. Bristish Museum.

01:48 Publié dans Chine, illuminations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : zhuangzi

vendredi, 08 mai 2015

Non agir

Wu_Zhen._Fisherman._ca.1350._Metropolitan_Museum_N-Y.jpg« Ne pas agir ne signifie en aucun cas ne rien faire mais plutôt ne rien saisir. (…) Ce que désigne wu-wei a donc bien plus à voir avec la non-saisie que le non-agir. Et la voie que découvre Zhuangzi, à mesure que se développe son œuvre, consister précisément à montrer comment se desserre notre désir de mainmise sur l’immaîtrisable et comment une vie renouvelée se déploie hors de cette crispation de fond. »

Alexis Lavis, Le Monde des religions N° 63

Shanshui : Un pêcheurWu Zhen ca.1350

vendredi, 10 avril 2015

Oiseau

CCObL44UAAEbT7k.jpgL'enseignement consiste à méditer sans répit sur l'oiseau

Hamsa Upanishad

Photo : Lionel André

mercredi, 08 avril 2015

Kafka à Milena

Kafka, Annie Caizergues"Je t'aime comme la mer aime le gravier de ses profondeurs"

Peinture de Annie Caizergues parue dans la revue L'instant du monde

mardi, 10 mars 2015

Dico de bord (extrait 18)

dico de bord, Diable, Tiepolo#‎Dicodebord‬ extrait 18
Diable
« Mais me direz-vous, avec une spontanéité candide, le Diable n'existe pas. En effet. Mais sa fonction est justement de faire croire que ce qui n'existe pas existe. Le non-être est, voilà sa répétition. Le non-être pourrait être ? Il est possible que le non-être soit ? Les mortels se laissent pénétrer et convaincre. Prince de ce monde, bien sûr, puisque ce monde n'est que celui de l'opinion à propos de ce qui n'est pas. Aller en enfer, signifie : vous aurez à souffrir, comme si vous étiez, de ne pas être. Diable veut dire étymologiquement : qui divise. » : Philippe Sollers, Le secret.
(Raymond Alcovère : ce livre de bord, construit sous la forme d’un abécédaire, fait le tour de tout ce qui me tient à cœur, m’a construit : noms communs, mais aussi lieux, femmes et hommes célèbres, écrivains, peintres, musiciens. Les « définitions », nourries de nombreuses citations, ont des dimensions très variables : entre une ligne et trois pages)
Tiepolo

mercredi, 28 janvier 2015

Alphabets

Nina Houzel2.jpgLe monde abonde en alphabets hors d'usage, dont le code est perdu.

Roger Caillois

Photo : Ni Houzel Belliapa

samedi, 20 décembre 2014

Devise de James Joyce

"L'exil, le silence, la ruse."

02:21 Publié dans illuminations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james joyce

vendredi, 07 novembre 2014

L’espace-temps

« L’espace-temps ? Espace à quatre dimensions dont les points sont des événements. » : Philippe Sollers