Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 mars 2016

Une lettre de Jacques Brel à Lino Ventura

jacques_brel.jpgJacques Brel ( 8 avril 1929 – 9 octobre 1978), chanteur-compositeur, mais aussi acteur et réalisateur triomphant, a connu son premier grand succès public avec son titre mémorable Quand on n’a que l’amour en 1956. D’autres s’en suivront qui établiront la prospérité de ce chanteur hors pair : Ne me quitte pas, La valse à mille temps ne sont que les exemples d’une plus longue liste. Mais le chanteur a aussi un autre talent : le cinéma. De son son dernier rôle, un dépressif aux prises avec un tueur à gages jouté par Lino Ventura dans L’emmerdeur, naîtra une merveilleuse amitié dont cette lettre illustre la puissance, écrite par le grand parolier Jacques Brel.

 

Ile d'Union (Antilles), le 28 décembre 1974 au soir

 

A bord de la « Korrig »

Cher Lino,

Plus de deux mois en mer déjà sur ce petit bateau, du vent, des orages, de la pluie qui lave et ce soir l’envie de te parler.
Tu sais, Lino, je suis plus jeune que toi mais je crois tout de même être autorisé à te dire que je t’aime bien.
J’ai rencontré si peu d’hommes en 45 ans qu’il me semble une faute de ne pas les serrer un peu contre moi, même si en échange, j’ai bien peu à donner.
Tu vois, je ne sais ni ce que sera ta vie ni ce que sera la mienne mais je trouverais désolant que nous nous perdions trop. C’est si rare la tendresse.
Bientôt j’aurai un bateau et je veux que tu saches que tu y seras toujours le très bienvenu.
Je te souhaite heureux et fier d’être.
Et je pense que de deviner tes fragilités je sais aussi ta force.
Tu sais Lino, nous avons 15 ans et je crains que nous n’en sortions jamais.
Au fond je vais très bien sur ce bateau. Ça n’est pas le grand confort et c’est bien fatigant mais il y a des moments formidables.

Bien sûr l’Atlantique c’est long mais avec la lune par-dessus et du vent dans les voiles, cela ressemble à une chanson d’amour. Et je ne sais encore rien de mieux que cela. Dans huit jours, je retrouverai ma Doudou à Point-à-Pitre puis nous rentrerons en France. Peut-être seras-tu à Paris fin janvier ? Je serais bien heureux de pouvoir te voir un soir.

Pour ne parler de rien et juste se comprendre.

A bientôt Lino, je t’embrasse de loin, il fait nuit et l’eau à 27°.
Sincèrement, Jacques.

samedi, 06 février 2016

Juliette

Juliette Gréco, robert doisneauElle est née tout près d'ici, 2 rue Doria à Montpellier
Juliettre Gréco, Ici photographiée par Robert Doisneau

samedi, 28 mars 2015

Dico de bord (extrait 29)

brassens2.jpg‪#‎Dicodebord‬ extrait 29
Oncques
Ce délicieux adverbe trop compliqué pour notre époque (il signifie quelquefois et jamais accompagné d’une négation !) a probablement vécu ces derniers instants avec Georges Brassens, dans Les Oiseaux de passage : « Ô vie heureuse des bourgeois / Qu’avril bourgeonne ou que décembre gèle, / Ils sont fiers et contents/ Ce pigeon est aimé, / Trois jours par sa pigeonne / Ça lui suffit il sait / Que l’amour n’a qu’un temps (…) Elle a fait son devoir / C’est-à-dire que oncques / Elle n’eut de souhait impossible elle n’eut / Aucun rêve de lune aucun désir de jonque / L’emportant sans rameurs sur un fleuve inconnu. » Le poème est extrait de La Chanson des gueux, de Jean Richepin (1849-1926), qui valut à son auteur un mois de prison et 500 francs d’amende.
(Raymond Alcovère : ce livre de bord, construit sous la forme d’un abécédaire, fait le tour de tout ce qui me tient à cœur, m’a construit : noms communs, mais aussi lieux, femmes et hommes célèbres, écrivains, peintres, musiciens. Les « définitions », nourries de nombreuses citations, ont des dimensions très variables : entre une ligne et trois pages)

vendredi, 11 février 2011

Sept groupes pour un baptême

OBJ861746_1.jpgC'est ce soir, à Montpellier, le lancement de Montpellier Temps Chante, au Rockstore, voir ici :

http://www.midilibre.com/articles/2011/02/11/MONTPELLIER-...

10:42 Publié dans Chanson | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 11 février 2010

Boum !

Boum !

19:17 Publié dans Chanson | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : charles trenet, boum

jeudi, 01 janvier 2009

Jeunesse lève-toi !

Par Damien Saez, à voir et entendre ici

vendredi, 31 octobre 2008

On a pas la thune

1394123241.jpgVoir et écouter ici la chanson de Damien Saez : Ce mot thune d'abord apparu au pluriel, revient maintenant au singulier, comme ici. A l'origine, il désigne bien une pièce de 5 francs.

samedi, 04 octobre 2008

Souviens-toi Barbara...

De quelques comparaisons éclairantes, à entendre ici...

samedi, 16 juin 2007

Pour rire un peu !

5cf7f127f5b004d1e073f10f882bccc2.jpgBernard Lavilliers, par les Fatals Picards, voir ici

jeudi, 03 novembre 2005

Que les Goncourt vermifugèrent

Avec nos journaux-pansements
Qui sèchent les plaies prolétaires
Et les cadavres de romans
Que les Goncourt vermifugèrent
Avec la société bidon
Qui s'anonymise et prospère
Et puis la rage au pantalon
Qui fait des soldats pour la guerre

t'es Rock, Coco ! t'es Rock !

Leo Ferré (paroles en entier de la chanson ici)

22:23 Publié dans Chanson | Lien permanent | Commentaires (1)