lundi, 19 mai 2014

Singing

singing.jpg

17:36 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 29 novembre 2013

Godard

Jean-Luc GodardPhoto tirée du film "Une femme mariée", de Jean-Luc Godard

21:42 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean-luc godard

dimanche, 19 mai 2013

Je ne sais rien mais je dirai tout !

400x300_c554c996c28s_2.jpgUne scène d'anthologie, à voir ici 

http://www.youtube.com/watch?v=-QbL-W59F3Q

12:02 Publié dans Cinéma, humour | Lien permanent | Commentaires (1)

mardi, 01 janvier 2013

La grande Katherine

katharine-hepburn-Academy-Awards-to-receive-the-Best-Actress-Oscar-for-her-performance-in-On-Golden-Pond..jpg

dimanche, 01 avril 2012

Carole Lombard

carole lombard

00:05 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carole lombard

dimanche, 22 janvier 2012

Les nouveaux chiens de garde

les nouveaux chiens de gardeA Voir actuellement sur vos écrans, ici la bande-annonce

vendredi, 06 mai 2011

Je sais rien mais je dirai tout

images.jpgUn peu de légèreté : une scène hilarante extraite de ce film, servie par d'excellent comédiens 

Voir ici

19:58 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (3)

samedi, 18 décembre 2010

Le crime était presque parfait

bloodyolive.jpgVoir ici, Joyeux Noël !

18:18 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (2)

mardi, 04 mai 2010

Histoire sans parole

ornella-muti-felliniestatecopertina.jpgA voir ici, ce petit chef d'oeuvre, extrait de ce film à sketches, Les Nouveaux monstres, de Risi, Scola et Monicelli (1978)

dimanche, 07 février 2010

Bright Star, de Jane Campion

photo-inspirant-l-affiche_630_630.jpgJane Campion est poète et filme à merveille les écrivains, on l'avait vu dans le magnifique "Un Ange à ma table" sur la vie de Janet Frame. Ici elle s'attache au poète John Keats(interprété par Ben Whishaw), et à son idylle avec Fanny Brawne (Abbie Cornish). Remarquable plasticienne, la cinéaste traduit subtilement les sensations (vent dans les rideaux, passage des saisons), et les émotions ; l'histoire d'amour est très belle, servie par des comédiens étonnants. Sur la stèle de Keats, mort à Rome après un passage à Naples, on gravera cette épitaphe qu'il a composée lui-même : « Here lies one whose name was writ in water » : « Ici repose celui dont le nom était écrit sur l'eau ».

lundi, 01 février 2010

Pigeon impossible

Un petit film d'animation à voir ici :

http://www.youtube.com/watch_popup?v=jEjUAnPc2VA#t=20

 

mercredi, 27 janvier 2010

Le Port de l'angoisse

le-port-de-l-angoisse-1945-2899-215308337.jpgCe film serait né d'une partie de pêche entre Hawks et Hemingway, durant laquelle le réalisateur essayait de convaincre son ami de venir à Hollywood, pour se lancer dans le cinéma. Ce dernier étant récalcitrant, Hawks lui proposa de porter à l'écran son plus mauvais livre, il aurait répondu « Quel est mon pire roman ? [...] cette chose informe qui s'appelle To Have or Have Not ».  (source Wikipedia)

C9MOCARK4SMVCA565Y5YCAR74K1TCAQTG0VXCAYKZ1CYCA6K03RBCAIOE301CA3ZJ420CAZR2BRWCAMWOBR6CAL8P2K3CA2ACWY8CAL2FUT7CA0HXBDBCANYCUM1CAAE8G0ACA6UUWFFCA7AF8HA.jpgDolores_Moran_in_To_Have_and_Have_Not_Trailer_closeup.jpgOutre le couple Bogart/Bacall qui s'est rencontré sur le tournage, au générique figurent le génial Walter Brennan, Dolores Moran, Marcel Dalio, et le musicien, chanteur et compositeur Hoagy Carmichael dans le rôle de Cricket.

jeudi, 05 novembre 2009

"Ce qui fait de vous un citoyen du monde".

casablanca.jpgRevu hier le magique Casablanca de Michael Curtiz, avec notamment ce dialogue : Alors que le capitaine Renault demande à Rick sa nationalité, ce dernier lui rétorque "Ivrogne" ; sur quoi le capitaine lui répond "Ce qui fait de vous un citoyen du monde".

Un film qui a pourtant été fait dans le désordre le plus total : Le tournage fut véritablement feuilletonesque. Toute l’équipe est sceptique dès le premier clap car déjà la préparation du film fut conflictuelle : tous les comédiens prévus au départ (Ann Sheridan, Ronald Reagan et Dennis Morgan en dernier ressort après bien d’autres célébrités restées déjà sur la brèche) ne se retrouvèrent finalement - et heureusement - pas dans la version que nous connaissons. William Wyler fut remplacé par Michael Curtiz, qui à 54 ans, avait déjà prouvé à maintes reprises sa capacité à diriger de gros budgets à Hollywood. Enfin, de nombreux scénaristes travaillèrent chacun dans leur coin sans jamais se consulter, Julius J. et Philip G. Epstein, Howard Koch et Casey Robinson écrivant et modifiant le script au jour le jour. Trois mois après le début du tournage, le producteur Hal Wallis constatera que "nous avions toujours affaire à un metteur en scène récalcitrant, à une distribution qui détestait en partie son dialogue, à des acteurs surpayés attendant sans rien faire et sans être sûrs qu’on aurait besoin d’eux et à une actrice qui rêvait d’être libre pour jouer dans Pour qui sonne le glas. Mike et Bogey se disputaient si fréquemment que je devais venir sur le plateau pour arbitrer leurs querelles". L’anarchie la plus complète règnera ainsi pendant tout le tournage à tel point que le choix entre deux fins possibles ne sera fait qu’au dernier moment. Personne ne saura jamais (y compris les scénaristes) de quel personnage Ingrid Bergman était réellement amoureuse. Le réalisateur lui demandera même de jouer ‘entre-deux,’ ne connaissant pas l’aboutissement de cette histoire d’a

casablanca2.jpgmour.

00:15 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : casablanca

lundi, 12 octobre 2009

Un pur moment de bonheur

amadeus-1984-08-m.jpgUn (film) qui n'a pas pris une ride, c'est le "Amadeus" de Milos Forman, passé hier soir à la télévision de service public. Virevoltant, endiablé, bande son impeccable, un pur moment de bonheur

13:40 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amadeus, mozart

jeudi, 20 août 2009

Le cinéma américain

nng_images.jpgC'est sans vergogne (comme disait Brassens) que je pique à l'excellentissime Eric Poindron, dans son cabinet de curiosités bien nommé, ces 20 choses qui n'arrivent que dans le cinéma américain, envoyées à lui par un cinéphile anonyme. Les voici donc, j'adore :

1. Dans une maison hantée, les femmes recherchent l'origine des bruits étranges en portant leurs plus beaux sous-vêtements.

2. Pourchassé dans une ville, vous aurez toujours la chance de pouvoir vous dissimuler au milieu d'un défilé de la Saint Patrick, n'importe quel jour de l'année.

3. Tous les lits ont des draps spéciaux qui s'arrêtent au niveau des aisselles de la femme mais seulement au niveau de la taille de l'homme allongé à ses côtés.

4. N'importe qui peut facilement faire décoller un avion, pourvu qu'il y ait quelqu'un dans la tour de contrôle pour lui donner l'autorisation de partir.

5. Le système de ventilation de n'importe quel bâtiment est le parfait endroit pour se cacher. Là, personne ne pensera à vous trouver et en plus vous pourrez accéder a toutes les pièces de l'édifice sans aucun problème.

6. Tu survivras très probablement à toutes les guerres à moins que tu ne commettes la fatale erreur de montrer à quelqu'un la photo de ta bien- aimée qui t'attend sagement à la maison.

7. Un homme se prendra les plus terribles coups sans broncher, mais sursautera quand une femme tentera de nettoyer ses blessures.

8. Le chef de la police est toujours Noir.

9. Au moment de payer le taxi, ne regardes jamais dans ton portefeuille pour sortir un billet : prends un billet un au hasard et tends-le : C'est toujours le prix exact.

10. Les cuisines ne sont pas équipées de lumières. Quand vous pénétrez dans une cuisine en pleine nuit, ouvrez le frigo et utilisez sa lumière à la place.
7201823.jpg
11. Pendant une enquête de police il faut forcément passer au moins une fois dans un club de strip-tease.

12. Une simple allumette suffit pour éclairer une pièce de la taille d'un terrain de foot.

13. Même si vous conduisez sur une avenue parfaitement droite, il est nécessaire de tourner vigoureusement le volant de droite à gauche de temps en temps.

14. Un homme visé par 20 hommes a plus de chance de s'en sortir que 20 hommes visés par un seul.

15. La majorité des gens gardent un album rempli de coupures de journaux ; particulièrement si un membre de leur famille est mort dans un étrange accident de bateau.

16. Ne vous tracassez pas si vous êtes en nette infériorité numérique dans un combat d'arts martiaux : vos ennemis attendent patiemment de vous attaquer un par un, en dansant d'une manière menaçante autour de vous, jusqu' 'à ce que leur prédécesseur soit au sol.

17. Lors d'une conversation très émouvante, au lieu de parler en regardant votre interlocuteur, placez-vous derrière lui et parlez à son dos.

18. S'il y a un malade mental psychopathe en fuite, cela coïncide en général avec un orage qui coupe le courant et les communications téléphoniques dans les parages.

19. Toutes les bombes sont connectées à un chronomètre à gros affichage rouge, afin que tu puisses savoir exactement quand il est temps de te tirer.

20. On peut toujours se garer en bas de l'immeuble ou l'on veut aller.
 

14:17 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : cinéma américain

vendredi, 17 juillet 2009

Pierre Etaix récupère les droits de ses films

yoyoji5.jpgLa Justice a rendu hier au cinéaste Pierre Etaix, âgé de 80 ans, les droits sur ses films en cassant le contrat qui le liait à la société Gavroche Productions, laquelle n'avait jamais exploité ses oeuvres. Les négatifs du «Soupirant», «Yoyo», «Tant qu'on a la santé» et «Le grand amour» sont partis aux archives françaises du film pour des vérifications techniques.

10:07 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pierre etaix

vendredi, 12 juin 2009

Home at home !

lavaka_0091.jpgLe film de Yann Arthus-Bertrand à voir en intégralité, superbe !

Photo de Madagascar vue du ciel. Une grande partie de l'île vue d'avion est ainsi recouverte de plaies dues à l'érosion et à la déforestation.

dimanche, 07 juin 2009

Il est trop tard pour être pessimiste

actu-environnement-Home-1-Home-1_articlephoto.jpgHome; le film de Yann Arthus-Bertrand : Superbe, passionnant, il est visible gratuitement et en intégralité ici

00:15 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1)

mardi, 05 mai 2009

Playtime

apartments-725281.jpgPuisqu'on parle de Tati... Voici un extrait fort intéressant de Playtime, 1967, année de la publication de La Société du Spectacle...

http://www.youtube.com/watch?v=2oG0bFB0-G0&feature=re...

Et presque cent ans plus tôt, Rimbaud écrivait ceci dans Villes :

Je suis un éphémère et point trop mécontent citoyen d'une métropole crue moderne, parce que tout goût connu a été éludé dans les ameublements et l'extérieur des maisons aussi bien que dans le plan de la ville. Ici vous ne signaleriez les traces d'aucun monument de superstition. La morale et la langue sont réduites à leur plus simple expression, enfin ! Ces millions de gens qui n'ont pas besoin de se connaître amènent si pareillement l'éducation, le métier et la vieillesse, que ce cours de vie doit être plusieurs fois moins long que ce qu'une statistique folle trouve pour les peuples du continent. Aussi comme, de ma fenêtre, je vois des spectres nouveaux roulant à travers l'épaisse et éternelle fumée de charbon, - notre ombre des bois, notre nuit d'été ! - des Erynnies nouvelles, devant mon cottage qui est ma patrie et tout mon coeur puisque tout ici ressemble à ceci, - la Mort sans pleurs, notre active fille et servante, un Amour désespéré et un joli Crime piaulant dans la boue de la rue.

On pourra se consoler avec cet extrait de Mon Oncle...

http://www.youtube.com/watch?v=9TbrO-jNuPU

01:26 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jacques tati

lundi, 27 avril 2009

Pour sauver les films de Pierre Etaix

236068636.jpgSi vous n'avez pas encore signé, c'est ici !

On peut lire ici aussi...

13:02 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pierre etaix, cinéma