samedi, 08 octobre 2005

La bougie

La nuit parfois ravive une plante singulière dont la lueur décompose les chambres meublées en massifs d'ombre.

Francis Ponge

18:29 Publié dans Ponge | Lien permanent | Commentaires (6)