vendredi, 08 juillet 2011

Feu !

Fini d'être consumés par le feu, nous sommes le feu lui-même !

22:18 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (1)

mardi, 29 août 2006

Instants du monde

Louazna remarque que son père se fâche lorsqu'il est photographié ou filmé sur les plateaux du nord de l'Afrique en compagnie des bêtes dont il surveille le pâturage. Sa colère se fonde sur la conviction que la pellicule incarcère un instant arraché à tous les instants du monde et, partant, qu'un maillon irremplaçable fera défaut dans le kaléidoscope universel. Les bergers touaregs, poursuit Louazna, considèrent qu'un instant détourné, pour mince qu'il soit, peut provoquer un désordre cosmique susceptible de contrarier un homme en passe d'améliorer sa condition après bien des efforts, d'un autre sur le point d'acquitter une dette envers lui-même, d'un autre encore tout près d'obtenir les faveurs de la bien-aimée, la miséricorde des pierres, l'eau claire d'une oasis... Cela rejoint sans doute cette observation que Cézanne couche sur le papier d'une lettre adressée à son père. "L'instant du monde que je souhaite peindre ne peut être figé."

Extrait du même auteur mystère (erratum, il a publié trois livres, celui-ci est le deuxième)...

09:29 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : jeu, instant du monde

lundi, 28 août 2006

Ici le lieu commande à l'espace

medium_z000043a.jpgCette phrase est du même auteur-mystère (point encore trouvé) de la dernière énigme :

Il est juste d'affirmer que le lieu appartient à l'espace. Du pied des dunes pourtant, lorsqu'il emprunte le chemin carrossable qui conduit aux édifices de Maguelone, le visiteur est saisi du sentiment contraire : ici le lieu commande à l'espace dont il reste solidaire cependant.

19:50 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Maguelone, jeu

dimanche, 27 août 2006

La lente patience du lieu ?

"Est-il vraiment heureux, ou bien simplement vrai, que la mobilité s'apparente à une sorte de tumulte alors que tout suggérait à l'homme de côtoyer la lente patience du lieu ?"

De qui est-ce ?

14:50 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : jeu

lundi, 21 août 2006

A l'instar de toutes les femmes...

Qui a écrit ces lignes ?

"A l'instar de toutes les femmes, Justine détestait tous ceux dont elle pouvait être sûre; et n'oubliez pas qu'elle n'avait encore jamais eu d'homme qu'elle pût admirer sans restriction - bien que cela sonne sans doute étrangement à vos oreilles. Elle avait enfin quelqu'un dont elle ne pouvait se venger par ses infidélités - intolérable mais délicieuse nouveauté. Les femmes peuvent être très stupides, mais très profondes aussi."

19:30 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : jeu

jeudi, 17 août 2006

C'est comme ça

Et celle-ci, de qui ?

"C'est comme ça que Jack était. Il disait ce qu'il voulait quand il voulait"

17:15 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (19)

Écrire l’histoire de son pays et de son temps

Qui a écrit cette phrase, la première bonne réponse gagne 3 numéros de la revue L'instant du monde, tout en couleurs !
Facile : 
« Écrire l’histoire de son pays et de son temps, c’est repasser dans son esprit avec beaucoup de réflexion tout ce qu’on a vu, manié, ou su d’original sans reproche, qui s’est passé sur le théâtre du monde, les diverses machines, souvent les riens apparents, qui ont mû les ressorts des événements qui ont eu le plus de suite et qui en ont enfanté d’autres. »

00:32 Publié dans énigme | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : énigme