Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 août 2017

De légères touches de nuit

DGM_tO0XcAAzn1h.jpgJack Kerouac, dans Desolation Angels : « Rembrandt pouvait peindre les bourgeois affairés tels qu'ils venaient poser après déjeuner, mais, à minuit, alors qu'ils dormaient pour se reposer parce qu'il fallait travailler le lendemain, le brave Rembrandt était dans son atelier, occupé à mettre de légères touches de nuit sur ses toiles. »

lundi, 24 juillet 2017

Klimt, fleurs de jardin

Klimt.jpg

19:29 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gustav klimt

dimanche, 23 juillet 2017

Rembrandt

RembrandtFrançois Cheng : « Par-delà paysages et corps, l’art occidental est parmi tous les arts du monde celui qui a le plus dévisagé le visage, le plus scruté toutes les facettes de son mystère. Mystère de sa beauté émouvante, mystère non moins hallucinant de sa capacité à glisser vers la hideur. Entre beauté et hideur se concentre sur un visage toute une gamme d’expressions à travers lesquelles la vie irrévélée cherche à se dire : tendresse, ravissement, jubilation, élan et quête, extase, solitude, mélancolie, colère, désolation, désespoir... Parmi tous ceux qui ont sondé ce mystère, Rembrandt, qui vient après les grands Renaissants, est certainement digne d’occuper la place la plus éminente. » 

Extrait de Roman de romans, Raymond Alcovère,2016

dimanche, 16 juillet 2017

Jeannie Gobillard par Berthe Morisot

Jeannie Gobillard.jpg

19:40 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : berthe morisot

samedi, 15 juillet 2017

Autoportrait de Hokusai, à 83 ans, en 1842

DEs8QDJXkAAtHdg.jpg

02:09 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hokusai

mardi, 11 juillet 2017

Berthe Morisot, jeune femme tenant un chien dans ses bras

DEeKUAOXUAEtoVQ.jpg

20:46 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : berthe morisot

vendredi, 07 juillet 2017

Célestine

Berthe MorisotBerthe Morisot

19:37 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : berthe morisot

samedi, 01 juillet 2017

Gustav Klimt

Gustav Klimt.jpg

21:25 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gustav klimt

samedi, 24 juin 2017

Edouard Manet, le philosophe

DDGy-rrXoAA02jX.jpg

22:36 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard manet

jeudi, 22 juin 2017

Portrait de Lina Campineanu, Manet

Portrait of Lina Campineanu.jpg

21:08 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 11 juin 2017

Manet... de saison

edouard manet

17:45 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard manet

dimanche, 04 juin 2017

Berthe Morisot, par Manet

Berthe Morisot, edouard manet

mercredi, 31 mai 2017

Portrait de Paule Gobillard, Berthe Morisot

Berthe Morisot

20:50 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : berthe morisot

jeudi, 25 mai 2017

Manet

edouard manet

11:08 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard manet

samedi, 20 mai 2017

Brioches signées Manet

DAR4NH0XYAEFl-K.jpg

22:31 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard manet

Manet, Head of a Man (Claude Monet)

Head of a Man (Claude Monet).jpg

15:39 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard manet

mercredi, 17 mai 2017

Félix Vallotton (Swiss, 1865-1925): Paysage au Mourillon

C_czLccWAAAkGhw.jpg

21:26 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : félix vallotton

dimanche, 14 mai 2017

Nicolas de Staël "Étude de Paysage ",1952

Nicolas de Staël Étude de Paysage ,1952.jpg

vendredi, 12 mai 2017

Manet, panier de fruits

edouard manet

03:05 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : edouard manet

dimanche, 02 avril 2017

Elle resplendit de son rien

franciscogoya_the_countess_of_chinchon.jpg"La jeune comtesse de Chinchon : déjà ce nom ! Goya l'enveloppe et la fait surgir. Elle est là, dans un fauteuil dont elle ne sortira plus, dans sa robe de taffetas blanche, juste posée dans la soie, petit bout de soulier en bas, comme si elle tirait la langue. Duex bagues, des bras, un coude, une drôle de petite plante verte sur la tête. Ce n'est pas la duchesse d'Albe, dont la nudité peut encore faire rêver des adolescents avisés, mais une curieuse poule aristocratique, à la bêtise inébranlable et sympathique, vive, aigüe, méchante, innocente (petits yeux noirs lumineux tournés vers la gauche). Elle se laisse prendre par son peintre dont elle ignore absolument le génie, il entre dans son bonnet de dentelle, sa nacre, sa chasteté fade, bouclée. Cette comtesse va vieillir très vite, elle ressasse déjà les platitudes de son temps, elle va rejoindre les vieilles sorcières venimeuses et macabres, mais, pour l'instant, elle est sauvée par les conventions, le protocole. Que serait-elle aujourd'hui ? Une petite-bourgeoise, peut-être ministre. Là, elle vaut beaucoup, et elle ne vaut rien. Elle resplendit de son rien."

Goya, La Comtesse de Chinchon

Sollers, Les Voyageurs du temps

12:56 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : goya