Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 29 juin 2019

Sur la lecture

Barcelone.jpg

 

"Dans la lecture, l'amitié est soudain ramenée à sa pureté première. Avec les livres, pas d'amabilité. Ces amis-là, si nous passons la soirée avec eux, c'est vraiment que nous en avons envie."

Marcel Proust

mercredi, 10 mai 2017

Lecteur

Emmanuel Levinas"Dans chaque mot se trouve un oiseau aux ailes repliées, qui attend le souffle du lecteur."
Emmanuel Levinas
Photo de Stefanos Malikopoulos, 1947

lundi, 31 octobre 2016

Sortie prochaine...

Roman de romans

20:46 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman de romans

vendredi, 26 août 2016

Un peu de calme

CkafNGIWYAEMZJj.jpg

19:17 Publié dans humour, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 10 juillet 2015

Ray's Day : fêtons la lecture, les auteurs et les lecteurs le 22 août!

11011217_10154056369561982_7933581135384606596_o.jpghttps://raysday.net/

22:04 Publié dans Evénements, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ray's day

samedi, 13 décembre 2014

Lecture

« Celui qui lit sans crayon à la main dort. » Voltaire

samedi, 01 novembre 2014

A propos de "Voltaire contre-attaque" de André Glucksmann

« Le Vieux Continent fait soudain son âge, il se plaint, il s’alarme de la déferlante des nouveaux venus, il s’inquiète de lui-même et se méfie comme de la peste d’une planétarisation des rapports humains qu’il a lui-même initiée », écrit Glucksmann, rappelant que « la mondialisation, c’est le feu de notre civilisation qui, après avoir consommé et consumé l’ensemble des autres continents, nous panique dans un retour de flamme pour le moins ironique ». 

lundi, 17 mars 2014

Un peu de lecture ?

1958287_604485622960688_940054935_n.jpg

13:01 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 01 mars 2014

Ouvrons un livre...

1795595_290984061051422_436783815_n.jpg

15:16 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 14 décembre 2012

Waiting for Tina

tina-aumont.jpgC'est le titre du livre que Jean Azarel prépare sur cette actrice, écoutez un extrait ici : http://jeanazarel.bandcamp.com/track/waiting-for-tina-i-f...

vendredi, 01 juin 2012

Comédie du livre déprimante

Comédie du livre déprimante, pour couronner le tout, je discutais avec une amie, et deux lycéennes nous interpellent, elles cherchaient Albert Camus, c'est véridique, j'ai cru qu'elles plaisantaient, mais non, elles le cherchaient vraiment !!!

22:32 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (4)

vendredi, 16 septembre 2011

Le Secret

9782070728954.jpgPrésentation ici (via l'INA) d'un des meilleurs livres de Philippe Sollers

http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/video/CPC93003664/philippe-sollers-le-secret.fr.html

samedi, 09 avril 2011

Hubert le chameau, de Jean-Jacques Marimbert

Hubert couv.jpgJean-Jacques Marimbert sort un nouveau livre jeunesse, au Seuil, voir ici 

mardi, 22 juin 2010

Une médiathèque sous la boue

Cette médiathèque est encore sous la boue, vous pouvez envoyer le(s)  livre(s) au responsable des bibliothécaires jeunesse du Var (il accepte aussi les livres vieillesse qu'il rangera sur les étagères ad hoc.)
Thierry Bonnety
251 rue des Campanettes
Le parc des Campanettes A 17
83 600 Fréjus

22:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 20 juin 2010

Un objet révolutionnaire

C'est en espagnol, mais on comprend très bien, à voir ici

21:24 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

lundi, 10 mai 2010

Prix unique du livre

escher_street_on_a_table.jpgS'il n'avait pas été mis en plance en 1981 (loi Lang) le secteur du livre serait aujourd'hui sinistré ; les librairies indépendantes auraient disparu ainsi que les petits éditeurs. Le prix du livre avait été libéralisé fin 1978 par le ministre Monory (père spirituel de Raffarin !) ; il était temps que la loi Lang arrive, le secteur en deux ans était déjà sinistré, imaginons ce qui pourrait arriver aujourd'hui...

Marc Escher, Rue sur une table

13:34 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prix unique du livre

mardi, 17 mars 2009

Lisez des livres et vous verrez, ils vous le rendront bien !

Ma nouvelle devise, écrite ici là-haut, trouvée dans le toujours passionnant "Cabinet des curiosités, des étrangetés et des singularités de Eric Poindron"

02:30 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : eric poindron, livre

samedi, 07 février 2009

Profession : Voyageur du temps !

Philippe_Sollers_grand_beau_temps.jpgPhilippe Sollers, Grand beau temps, Aphorismes et pensées choisies, Le Cherche Midi, 2008, extraits :

  • Le temps ne travaille pas, c'est pourquoi il t'est favorable
  • Apprenez à manquer
  • C'est très beau des gens qui s'efforcent vers ce qu'ils sentent comme essentiel. Cela ne veut pas dire qu'ils l'atteindront, mais c'est très beau qu'ils fassent cet effort
  • Lacan a dit un jour "les sentiments sont toujours réciproques"

Lionel André, encre sur papier et photographie

 DSCN2692.JPG

dimanche, 14 décembre 2008

Internet et le livre

A lire ici sur PileFace un entretien avec Robert Darnton sur la numérisation du livre et ses conséquences possibles

jeudi, 17 juillet 2008

Le Voyageur au-dessus de la mer de nuages

couverture.jpgLe Voyageur au-dessus de la mer de nuages de Françoise Renaud, a obtenu le Prix 2008 du Manuscrit Régional VALLEELIVRES Cévennes.

Extrait : 

Le deuxième trimestre était largement entamé quand je revis par hasard Virginia au bar de Jacquelin.

Elle paraissait changée, son visage amaigri, sa peau ternie. Dans l'instant où elle avait franchi le seuil du bar, j'avais cru qu'elle me cherchait des yeux, raison pour laquelle j'avais levé le bras pour lui faire signe. Lentement elle avait marché vers moi, alors j'avais vu combien elle était changée.

Je rentrais d'une excursion à l'île de Groix avec mes camarades de maîtrise, aussi j’entrepris de lui raconter la pointe des Chats, les litages fins et plissés des schistes étonnamment bleus. Bleus à cause du glaucophane. Oui, le glaucophane : un minéral abyssal qui donnait idée de ce qui arrivait quand l'écorce terrestre rencontrait le plancher océanique, un minéral engendré sous de très hautes pressions qui témoignait de chevauchements anciens. J'assurais que sa couleur était inimitable, proche de l'indigo des robes de désert, proche des lavandes du plein été. À la fois marin et végétal. Elle n'avait jamais entendu ce nom-là. Pour conclure elle affirma que je ne manquais pas de talent pour conter les histoires.

En vérité j'étais fou, fou d'avoir découvert les roches à glaucophane et fou de la revoir, persuadé que le premier événement avait suscité l'autre.

Souvent j’avais guetté sa silhouette au sein de la marée d'étudiants qui franchissait le seuil du restaurant, mais jamais ne l'avais aperçue. Chaque fois j’avais refoulé ma déception. Et maintenant j'avais envie de le lui avouer quand, brusquement, elle proposa de sortir dans le parc. L'air lui manquait.

La pluie était tombée une bonne partie de la matinée et les végétaux dégageaient encore des odeurs de tempête. Tout de même, on sentait que le vent du nord était en train de rentrer, que le ciel lentement s'abandonnait à ses courants indécis.

Nous nous assîmes sur un muret à proximité de la bibliothèque.

Les gouttes géantes suspendues aux branches d'arbre au-dessus de nos têtes tremblaient. Parfois chutaient dans nos cheveux.

Quel prix accorder à ces secondes où nous avions les yeux posés sur le même ciel ? Il était plombé comme après un naufrage, pourtant la clarté grandissait à mesure que le vent se précisait, nimbait nos corps et nos visages d’un halo blanc. Tout le reste de la vie aurait pu se dérouler à l'aune de cette clarté, du moins en avoir la saveur : moi assis près d'elle à frôler sa manche, le vent en train de naître, l’imperceptible frémissement du monde après la pluie.

Peut-être que c'était ça le bonheur.