Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 août 2016

Écrire, c’est disparaître

Cmx30CGWEAA7WgD.jpgÉcrire, c’est disparaître. Personne — à moins de remonter jusqu’au prophète Élie ou jusqu’à Empédocle — n’a disparu comme Isidore Ducasse. Mort inconnu à vingt-quatre ans, sa brève existence est un impérieux défi à la finitude ; il n’en surnage, seules traces avec l’embarras universel, que deux livres aussi étranges qu’apparemment incompatibles : les Chants de Maldoror et Poésies. [...]

François Meyronnis

Fernando Pessoa, 1928

fernando pessoa

20:06 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fernando pessoa

Karen Blixen

Karen Blixen

20:02 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : karen blixen

jeudi, 04 août 2016

M...

Chs6-aEXIAEx4sI.jpg"La vie est un mouvement inégal, irrégulier et multiforme."

Montaigne

Ne réveillons pas les habitants du ciel

Andrei Apostol.jpgTemple du Sommet, la nuit :

Lever la main et caresser les étoiles.

Mais chut ! baissons la voix :

Ne réveillons pas les habitants du ciel.

Li Po

Photo de Andrei Apostol

mercredi, 03 août 2016

De grands arbres Cézanne


13901325_1049249015129494_6566003934591229850_n.jpgPuis, après Marseille, j'ai essayé de faire du stop à travers la Provence, près d'Aix, où Cézanne a peint, ai fini par marcher pendant 30 kilomètres, mais ça valait le coup... me suis assis sur la pente des collines et j'ai fait des esquisses au crayon du pays de Cézanne, toits rouges rouille poussiéreux, collines bleues, pierres blanches, champs verts, n'a pas changé pendant toutes ces années... des fermes mauves et beiges dans de paisibles vallées fertiles de fermiers, rustiques, avec tuiles des toits d'un rose poudré délavé, une douceur verdâtre et grise, les voix de filles, des meules de foin grises, un jardin crayeux fertilisé de crottin de cheval, un cerisier blanc en fleurs (avril), un coq chantant doucement au milieu du jour, de grands arbres Cézanne dans le fond... etc.

Jack Kerouac, lettre à Ed White, 28 avril 1957

jeudi, 28 juillet 2016

...

CodajL_UAAATcpE.jpg

20:58 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (1)

mercredi, 27 juillet 2016

Zen

Elise Mesner.jpgLe Zen est un nuage qui flotte dans le ciel
Photo : Elise Mesner

lundi, 25 juillet 2016

Frère de lait de toutes les vagues de l'eau

Herman Melville« Quoique je sois né sur la terre, j'ai été nourri par les mamelles des mers, et malgré le sein maternel des vallées et des collines, je suis le frère de lait de toutes les vagues de l'eau ».
Herman Melville

dimanche, 24 juillet 2016

Une horloge où toutes les heures sont égales

Venise, Philippe Sollers« La désorientation est constante, ponctuelle, courbée, systématique, mais n’engendre aucun désordre, au contraire. L’espace est simplement doublé et organisé en reflet, comme un échiquier. Les canaux, les piquets, les ruelles, les quais, les bateaux, les places, les ponts, les puits, le dallage même, orchestrent cette mise en scène géométrique. Le temps, lui, ne peut être, à chaque instant, que vertical, étagé, feuilleté, poudroyant, ouvert. Venise est un entrelacement de chemins qui ne mènent nulle part et qui se suffisent à eux-mêmes ; une horloge où toutes les heures sont égales » : Philippe Sollers, Eloge de l’infini
Photo de Michael Kena

samedi, 23 juillet 2016

Brassaï

brassaïPhotographs to illustrate the book of Henry Miller "Quiet Days in Clichy" (published in 1956),Paris 1930

01:56 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brassaï

A. Aubrey Bodine

A. Aubrey BodineA sailor looking at a clipper ship, 1940′s

01:52 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a. aubrey bodine

vendredi, 22 juillet 2016

Carte drolatique d’Europe 1870 de Paul Hadol

Cnpvp9gW8AEIrB7.jpg

07:02 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 21 juillet 2016

Piero le fou

1765750081.jpg"Rien de plus apaisant que les fresques de Piero della Francesca. Comme Cézanne, il a poursuivi un chemin solitaire, sans chercher la gloire ni la protection d’hommes influents, préférant l’œuvre aux intrigues du monde. Reste la plénitude, un sentiment d’éternité. Personne n’a imprimé à ses personnages autant de grâce, de sérénité sur les visages, jamais on n’a pu lire une telle absence d’anxiété jusque dans les scènes de violence, de guerre.
Visages proches de ceux de Cézanne d’ailleurs, hiératiques, paisibles. L’acte de voir ne se détermine pas à partir de l’œil mais à partir de l’éclaircie de l’être, cette phrase de Heidegger, Léonore la met en exergue de son livre."
Raymond Alcovère, extrait de "Le Sourire de Cézanne", roman, 2007, n & b éditions
PIERO DELLA FRANCESCA ; LE DECES D'ADAM ; DETAIL

dimanche, 17 juillet 2016

Eté

CnjvWzjWEAAeAnS.jpgSummer, The Netherlands, 1953 Paul Huf

12:43 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paul huf

mercredi, 13 juillet 2016

Image

Guy Debord"Le spectacle est le capital à un tel degré d’accumulation qu’il devient image."
Guy Debord, 1967
Photo de Miguel Silva

dimanche, 10 juillet 2016

L'ennemi

Francis Blanche"L'alcool est un ennemi, or celui qui recule devant l'ennemi est un lâche ".
Francis Blanche

02:38 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francis blanche

jeudi, 07 juillet 2016

Paris de nuit 1932 by Brassaï

brassaï

20:17 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : brassaï

William Dunigan

William Dunigan

20:12 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : william dunigan

The Muse...

giacometti, Sabine WeissThe Muse... Annette and Alberto Giacometti By Sabine Weiss