Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 02 avril 2017

Elle resplendit de son rien

franciscogoya_the_countess_of_chinchon.jpg"La jeune comtesse de Chinchon : déjà ce nom ! Goya l'enveloppe et la fait surgir. Elle est là, dans un fauteuil dont elle ne sortira plus, dans sa robe de taffetas blanche, juste posée dans la soie, petit bout de soulier en bas, comme si elle tirait la langue. Duex bagues, des bras, un coude, une drôle de petite plante verte sur la tête. Ce n'est pas la duchesse d'Albe, dont la nudité peut encore faire rêver des adolescents avisés, mais une curieuse poule aristocratique, à la bêtise inébranlable et sympathique, vive, aigüe, méchante, innocente (petits yeux noirs lumineux tournés vers la gauche). Elle se laisse prendre par son peintre dont elle ignore absolument le génie, il entre dans son bonnet de dentelle, sa nacre, sa chasteté fade, bouclée. Cette comtesse va vieillir très vite, elle ressasse déjà les platitudes de son temps, elle va rejoindre les vieilles sorcières venimeuses et macabres, mais, pour l'instant, elle est sauvée par les conventions, le protocole. Que serait-elle aujourd'hui ? Une petite-bourgeoise, peut-être ministre. Là, elle vaut beaucoup, et elle ne vaut rien. Elle resplendit de son rien."

Goya, La Comtesse de Chinchon

Sollers, Les Voyageurs du temps

12:56 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : goya

samedi, 01 avril 2017

La pluie

Nadia Nardelli"La pluie nous rend tristes parce qu'elle nous rappelle l'époque où nous étions poissons."

Ramon Gomez de la Serna

Photo: Nadia Nardelli

10:18 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nadia nardelli

vendredi, 31 mars 2017

Messager de nacre

paul claudel, Watteau"Messager de nacre, avant-courrier de l'Aurore, moitié sensibilité et moitié discours, élan mesuré, effacé, anéanti dans son propre tourbillon."
Paul Claudel

11:37 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paul claudel, watteau

Régénération

C8DyYn3W0AEVAND.jpg" Être-temps a le don de régénérer : aujourd'hui régénère demain, aujourd'hui régénère hier, hier régénère aujourd'hui, aujourd'hui régénère aujourd'hui, demain régénère demain.
Le temps générationnel est dégénérant. Seuls les dégénérés du temps lui attachent de l'importance. La régénération est un don du temps. Il n'y a ni superposition ni juxtaposition du temps passé et présent. Le temps ne passe pas, il surgit, c'est un feu, une rotation, une combustion. à ceux qui seraient tentés d'immobiliser le temps, on rappelle que " le Bouddha lui-même est temps " ( comme le rat ou le singe ). " Héraclite " est temps, " J.C." est temps, "Génie" est temps, "Bach" est temps. On devrait d'ailleurs dire Temps-Être plutôt qu' Être-Temps."
Philippe Sollers
Cézanne

mercredi, 29 mars 2017

Temps

Kiyoshi Yamaguch.jpg"La pensée réclame de larges tranches de temps."
Rimbaud, lettre de jeunesse
Photo de Kiyoshi Yamagush

dimanche, 26 mars 2017

I got the blouse

Henri Matisse -The Red Blouse ,1936.jpgHenri Matisse -The Red Blouse ,1936

18:35 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : matisse

vendredi, 24 mars 2017

Photo

John Goldsmith.jpgJohn Goldsmith

03:01 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : john goldsmith

National Museum in Brasilia by Oscar Niemeyer

Olaf Heine.jpgph. Olaf Heine

03:00 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : olaf heine

Le jour se lève

Raymond VoinquelPhoto de Raymond Voinquel

02:58 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raymond voinquel

dimanche, 19 mars 2017

En Théorie

pierre desproges"Un jour j'irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien."

Pierre Desproges

12:18 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre desproges

Echelle

Pierre Pellegrini2.jpg« L'Homme sait que le monde n'est pas à l'échelle humaine ; et il voudrait qu'il le fût »

André Malraux.
Photo : Pierre Pellegrini

mercredi, 15 mars 2017

Le Mystère des cathédrales

Le Mystère des cathédralesUne de mes nouvelles à lire ici dans le numéro 22 de la revue "L'Ampoule"

Jalousie

1868005722.jpg"Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l'un avance, l'autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche !"

Raymond Devos
Photo de René Maltête

lundi, 13 mars 2017

Ne désespérez de rien

C6u3K2ZXUAAqgaX.jpg"Quelques critiques que puissent être la situation et les circonstances où vous vous trouvez, ne désespérez de rien ; c'est dans les occasions où tout est à craindre qu'il ne faut rien craindre ; c'est lorsqu'on est environné de tous les dangers qu'il n'en faut redouter aucun ; c'est lorsqu'on est sans aucune ressource qu'il faut compter sur toutes ; c'est lorsqu'on est surpris qu'il faut surprendre l'ennemi lui-même "

SUN TZU, L'Art de la Guerre

Vent

1689809630.jpg"Ne dites pas du mal du vent, il n'est jamais très loin."
Ramon Gomez de la Serna

19:48 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 11 mars 2017

Pleine lune

Paul Valéry, shoji ueda"L'univers est un défaut dans la pureté du Non-être."
Paul Valéry
Photo de Shoji Ueda

La corde sensible, René Magritte, 1969

rené magritte

03:17 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rené magritte

Tout pour le calme intérieur

3488663492.jpg"Il y a ainsi des surgissements de poésie dans de brefs instants de musique, dans des gestes, des détails de peinture, des fragments d'architecture, des séquences furtives de cinéma. Ils agissent au vol, dans la rencontre. L'art existe par épiphanies. Et chacun évolue avec sa provision d'éclairs, de mémoires de jouissances. (...) L'épiphanie, on peut la trouver dans la vie. Il peut y avoir des gestes passionnants dans la rue, des situations brusquement ouvertes, des inflexions de lumière qui traversent le corps d'une passante. Pour reprendre les mots qu'Ezra Pound appliquait au paradis, l'art existe en "fragments inattendus". Il relève du coup de foudre."

Yannick Haenel, François Meyronnnis, Prélude à la délivrance, Gallimard 2009, collection L'Infini

03:07 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 09 mars 2017

Nuit à Venise

C6a6CIKXEAkwxeI.jpg

Lucien Lorelle “Dévorez des livres” Paris 1949

Lucien Lorelle “Dévorez des livres” Paris 1949.jpg

19:47 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lucien lorelle