Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 22 septembre 2017

Tab Tuhin, Bangladeh, 2008

Tab Tuhin, Bangladeh, 2008.jpg

jeudi, 21 septembre 2017

Rembrandt, respect, petit autoportrait

Rembrandt

lundi, 18 septembre 2017

"Quand l'ombre est rouge sous les roses et clair le temps..."

Richard Rutledge.jpgPhoto de Richard Rutledege

Procrastination...

 Barbara KlemmPhoto de Barbara Klemm

La vie quoi !

Krass ClementPhoto de Krass Clement

vendredi, 15 septembre 2017

Départ

Philippe Berthet.jpg"Lent balancement de la houle, dans un ciel anis, déchiré par le cri des mouettes. Les minarets s’inscrivent en volutes sur l’horizon. Là, tout près, le cargo mugit, la fumée s’échappe à gros bouillons."
Raymond Alcovère, Le Sourire de Cézanne, début du roman
Illustration de Philippe Berthet

mardi, 12 septembre 2017

Arbres

FRATINI FRANCO.jpg"Les arbres sont les nuages des mots du ciel"
Philippe Sollers
Photo de Fratini Franco

Maurice Quentin de la Tour, autoportrait suite

Maurice Quentin de la Tour, autoportrait

samedi, 09 septembre 2017

Maurice Quentin de la Tour, autoportrait

latourage_540.jpgExtraordinaire portraitiste et pastelliste, sans doute influencé par Rosa Alba Carriera et homme des lumières par excellence. Quand le Roi Louis XV lui propose de l’anoblir, il refuse : « Il n’y a qu’une noblesse, celle du talent et je la possède déjà ! ».

Extrait de Roman de romans, Raymond Alcovère

vendredi, 08 septembre 2017

James Whistler

James Whistler.jpg

Le cavalier Bernin

Bernin

05:00 Publié dans Sculpture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bernin

jeudi, 07 septembre 2017

Ce que j’essaie de vous traduire

DJJfZ1dXYAEkW0t.jpg« Ce que j’essaie de vous traduire est plus mystérieux, s’enchevêtre aux racines même de l’être, à la source impalpable des sensations. »
Paul Cézanne

samedi, 02 septembre 2017

Autoportrait avec un livre

Tintoret, roman de romans« Tintoret n’a jamais été sa place : mis à la porte par Titien de son atelier, comme le dit la légende ; critiqué par les polygraphes vénitiens qui voyaient dans son style les marques visibles d’un tempérament désordonné et l’influence trop grande de la maniera toscane de Michel-Ange ; peintre du peuple dans un temps où la gloire couronnait les artistes courtisans au service des monarques et des papes ; virtuose baroque en pleine Renaissance. » : Guillaume Cassegrain
Extrait de "Roman de romans", Raymond Alcovère
Tintoret : autoportrait avec un livre

vendredi, 01 septembre 2017

Paul Gauguin La crique à Le Pouldu 1889

Gauguin, 1889, crique à le Pouldu.jpg

jeudi, 31 août 2017

Temps

Baltasar Gracian,  Mario de Biasi, Naples"Cherche en toutes choses à mettre le temps de ton côté"
Baltasar Gracian
Photo de Mario de Biasi, Napoli

Basilica di Santa Maria Maggiore and Cappella Colleoni, Bergamo

Basilica di Santa Maria Maggiore and Cappella Colleoni Bergamo.jpg

lundi, 28 août 2017

Charlie Chaplin à 23 ans

charlie chaplin

La différence entre littérature et journalisme

oscar wilde« La différence entre littérature et journalisme, c’est que le journalisme est illisible et que la littérature n’est pas lue...»

Oscar Wilde

vendredi, 25 août 2017

Phrases

yannick haenel"Lorsque vous avez écrit quelque chose qui vous semble important, ne serait-ce que trois phrases, celles-ci continuent à vivre à travers vos pensées, et sans que vous le sachiez, elles vous transmettent leur découverte ; il me semble parfois que c'est elles, sur un plan très secret, qui vivent à notre place, nous épargnant la peine de trouver une solution à nos vies : les phrases existent ; quant à nous, peu importe."
Yannick Haenel

 

jeudi, 24 août 2017

France

Au 30 rue de Belleville, la Bellevilloise Paris 1924.jpg« La France est le pays des accomplissements imprévus. Toutes les contradictions, comme des fleuves, coulent vers elle. Elle les intègre et les assimile, non sans mal, dans des synthèses instables, qui, sans arrêt, se métamorphosent. C'est le pays des fins qui s'ignorent. Drôle de royaume révolutionnaire... »

Philippe Sollers.