jeudi, 10 juillet 2014

Art de la guerre

code barre.jpg"Quelques critiques que puissent être la situation et les circonstances où vous vous trouvez, ne désespérez de rien ; c'est dans les occasions où tout est à craindre qu'il ne faut rien craindre ; c'est lorsqu'on est environné de tous les dangers qu'il n'en faut redouter aucun ; c'est lorsqu'on est sans aucune ressource qu'il faut compter sur toutes ; c'est lorsqu'on est surpris qu'il faut surprendre l'ennemi lui-même "

SUN TZU, L'Art de la Guerre

Lapin

Buster-Keaton-in-Go-West.jpg"Être "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin."

Alphonse Allais

mercredi, 09 juillet 2014

Twitter

Vous pouvez aussi me retrouver ici :
https://twitter.com/RaymondAlcovere

23:48 Publié dans Evénements | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : twitter

Magie

"L'art c'est la magie libérée du mensonge d'être vérité."

Adorno

Une île

île.jpg« Nous accueillons facilement la réalité, peut-être parce que nous soupçonnons que rien n'est réel. » Borges

mardi, 08 juillet 2014

Canaletto, San Cristoforo, San Michele and Murano

Canaletto, San Cristoforo, San Michele and Murano.jpg

12:53 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canaletto

Au temps où les trains arrivaient à l'heure...

Train, Ricard

11:00 Publié dans humour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : train, ricard

lundi, 07 juillet 2014

Pour Richard Brautigan

Brautigan.jpg

dimanche, 06 juillet 2014

La prose de F. Scott Fitzgerald

« Ses yeux étaient remplis de jaune et de lavande, jaune pour le soleil à travers les stores jaunes et lavande pour la couette gonflée comme un nuage flottant mollement sur le lit. Soudain elle se souvint de son rendez-vous et, les bras jaillissant de la couverture, elle enfila un négligé violet, rejeta sa chevelure en arrière dans un mouvement circulaire de la tête et fondit dans la couleur· de la pièce. »
F. Scott Fitzgerald

Sourire

« Elle lui fit un sourire de côté, d’une moitié de visage comme une petite falaise blanche. »

F. Scott Fitzgerald

jeudi, 03 juillet 2014

Fenêtres...

Fenêtre

23:22 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fenêtre

N'oublions pas, c'était pas cadeau !

36.jpg

01:54 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : congés payés

mercredi, 02 juillet 2014

Sensations

 sainte-victoire-lauves.jpg"Les sensations formant le fond de mon être, je crois être impénétrable" Cézanne.

"La Montagne Sainte Victoire vue des Lauves », une toile terminée quelques mois avant sa mort.

10:15 Publié dans Peinture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cézanne

lundi, 30 juin 2014

On a gagné !

Christopher Peddecord (3).jpgPhoto de Christopher Peddecord

Le monde se passe très bien d'écrivains!

On est célibataire, flottant, dépensier, rêveur. On est persuadé que la vie n'a aucun sens et ne va nulle part. On se retrouve marié, sommé d'avoir des opinions et un plan d'installation, paternisé, chronométré, poinçonné. Écrivain? Qu'est-ce que c'est que ça? Le monde se passe très bien d'écrivains!

Philippe Sollers, Grand beau temps

vendredi, 27 juin 2014

Cherchons !

« Dans la rue on ne verra bientôt plus que des artistes, et on aura toutes les peines du monde à y découvrir un homme. »

Arthur Cravan

jeudi, 26 juin 2014

Allo, ici l'ombre !

ss-314-les-femmes-de-jeanloup-sieff.jpgVoici l'été, épousez une femme ombrageuse !

Jules Jouy

Photo de Jean-Louis Sieff

mercredi, 25 juin 2014

Salon du livre de Figuerolles

Affiche site.jpgBonjour !  J'y serai dimanche 29 juin, c'est au parc de la Guirlande, à Montpellier, de 10 h à 18 h

lundi, 23 juin 2014

Les ailes du désir

François PlazyTout a été dit et il reste des mots encore. Tout a été dit et le clair-obscur se recompose. Le feu est à la terre ce que la nuit est au ciel, cet instant ayant été. Pour toujours.

Perche appressando se al suo disire

Nostro intelleto si profonda tanto

Che dietro la memoria non puo ire.

La vie n’est qu’une incarnation passagère, un instant de lumière. L’écriture frôle les ailes du désir.

Raymond Alcovère,extrait de "L'aube a un goût de cerise", N&B éditions, 2010

Peinture de François Plazy

samedi, 21 juin 2014

Comme un homme nu au milieu de gens habillés

"Nous sommes tous en apparence capables de vivre parce que nous avons eu un jour ou l’autre recours au mensonge, à l’aveuglement, à l’enthousiasme, à l’optimisme, à une conviction ou à une autre, au pessimisme ou à quoi que ce soit. Mais lui est incapable de mentir, tout comme il est incapable de s’enivrer. Il est sans le moindre refuge, sans asile. C’est pourquoi il est exposé, là où nous sommes protégés. Il est comme un homme nu au milieu de gens habillés."

kafka.jpgMilena, lettre à Max Brod