Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 03 mai 2007

Concert de soutien pour les enfants en difficulté

Concert de soutien pour les enfants en difficulté Entre France et Maroc Le 10 mai à la Salle Victoire 2 à Saint Jean de Vedas à 20h30 Organisé par : 6 Etudiants de sup de co Montpellier en partenariat avec l’association Occi’zen-enfance et art       http://www.occizen.com/ Objectifs :

1- Partager un moment avec le public, les enfants en difficulté et des artistes nationaux et régionaux.

2- Dégager du bénéfice pour continuer les actions en faveur des enfants en difficulté engagées depuis 5ans

     entre France et Maroc par l’association bénévole Occi’zen.

Les artistes présents avec Occi’zen : Karlex : artiste Newyorkais - Soul musique Golden Touch : groupe Montpelliérain - Sound System Reggae Dub

Qu’es aquo de Montpellier : groupe de musique occitane avec du Ska Reggae

Occi’zen – enfance et art : 5 ans d’histoire pour les enfants d’ici et d’ailleurs  
A Montpellier, en France et au Maroc l’association réalise des actions culturelles pour les enfants en difficulté :
  • Atelier Peinture à l’hôpital Lapeyronie pour les enfants lourdement hospitalisés
  • Caravane des artistes à l’hôpital A. de Villeneuve (danse, théâtre, peinture)
  • Ateliers peinture et Défilé de mode avec les ados de la Mosson

Depuis février 2004, Occi’zen a déjà réalisé 12 actions humanitaires dans le sud marocain, région de Ouarzazate :

  • Echanges avec les artistes et les enfants, peinture, théâtre
  • Dons de fournitures scolaires, vêtements, vélos, fauteuil roulant...

    Projet phare : Construire une maison aux enfants et aux étoiles dans la région de Ouarzazate pour recueillir et scolariser les enfants abandonnés

à suivre pour les enfants d’ici et d’ailleurs…

Programme : 20 h 30 GoldenTouch                                                                                                                                                                                                                21 h 00       Qu’es aquo?

22h00        Karlex

Prix/Prévente : Ü        5 euros avec le pass culture auprès du Crous

Ü        9,5 euros tarifs étudiants et demandeurs d’emploi

Ü        12,70 aux points de ventes habituels  Fnac – Carrefour – Virgin

Ü        11 euros tarif tout public auprès d’Occi’zen

Réservations/Occi’zen : Contact associatif - Khalid : 06 24 69 39 05

Contact étudiant - Véronique : 06 67 33 69 34                                                                                      

Contact  :  Directrice Occi’zen Sandrine Daudé : 06 22 04 31 54

mardi, 01 mai 2007

Il avait l'air vaguement déçu d'un amant après l'amour

" Au bas de l'absidiole, dans une éclaboussure de lumière, je devine une forme oblongue et féminine, rousse de corps et noire de chevelure, où vais-je chercher cela ? L'homme penché sur elle l'embrassait d'un si dur mouvement , il exprimait de sa retentissante poitrine un chant si haut, dont jamais un cheval même de pur sang, même issu du désert de sable ,n'aurait percé le vent à travers sa crinière. [...] Les traits tendus, l'oeil dur, le front lisse et violent, le masque presque menaçant, Slava déchiffrait le mystère d'harmonie. Le menton haut levé, il enlaçait son violoncelle du bout des doigts comme si ça le brûlait, et quand enfin il s'arrêtait, son bras par-dessus la volute comme sur une gorge, il avait l'air vaguement déçu d'un amant après l'amour. " (Jules Roy in Rostropovitch Gainsbourg et Dieu, Albin Michel, 1992)

 

Lire l'article ici chez Laurent Morancé

samedi, 14 avril 2007

Like a hurricane

medium_Venise.jpg"I am just a dreamer, but you are just a dream"

Neil Young, Like a hurricane

Photo : Jean-Louis Bec

lundi, 05 mars 2007

On the road again

medium_02-056.JPGPour les harmoniques du début, et la nostalgie, à écouter ici, sur le blog de Marie...

Photo : Maïthé Mercier Pilon

dimanche, 11 février 2007

De toutes les couleurs

medium_FRAISE_ET_GATEAUX.JPG« Le génie de Carmen de Bizet consiste avant tout à avoir su exprimer mieux que jamais (mis à part peut-être Mozart, dans Cosi fan tutte), le divorce entre ce que dit un livret et ce qu’en « pense » la musique dont on croit qu’elle l’accompagne mais qui en réalité le nargue. Joie musicale contre les tristesses de la vie ; et c’est, en fin de compte, la musique qui gagne. Et avec elle l’amour de la vie, qui revient de loin, et après en avoir vu, si je puis dire, de toutes les couleurs. » : Clément Rosset.

Photo : Gildas Pasquet gildaspasquet@gmail.com

vendredi, 29 décembre 2006

S'il y quelqu'un qui doit tout à Bach...

«Sans Bach, la théologie serait dépourvue d'objet, la Création fictive, le néant péremptoire. S'il y quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu.»
E. M. CIORAN, Syllogismes de l'amertume

A lire sur le blog de Bona, sur Bach

10:20 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Musique, Bach, Cioran

mercredi, 18 octobre 2006

Le rap rural

C'est Kamini, ici !

18:13 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, rap, rap rural, Kamini

mercredi, 27 septembre 2006

La Ségo-dance

C'est ici

20:44 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ségolène, dance, musique

mardi, 26 septembre 2006

Bambouka !

    BAMBOUKA à QUARTIERS LIBRES !         
    SAMEDI 30 SEPTEMBRE A 22h00       
    DANS LES JARDINS DU PEYROU !           
    En cette occasion, les 8 chanteurs       
    et les 5 musiciens de Bambouka       
    seront accompagnés de 3 grands danseurs       
    du Ballet national du Cameroun       
    dont le majestueux Assiyi Le Duc !          
    Quartiers libres :  3 jours de grandes       
    fêtes dans tous les quartiers !         
    Voir ici www.quartierslibres.montpellier.fr          
    et pour en savoir plus sur Bambouka ....       
    http://bambouka.1dclic.com/          

samedi, 18 février 2006

Ciao Ray !

medium_ray-baretto.jpgA lire ici

12:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 05 février 2006

La musique d'aujourd'hui...

medium_image_17771014.jpgVictoires de la Musique 2006, meilleur enregistrement de l'année : "Génération, Phonal, Feuermann, Ritratto concertante" de Jean-Louis Agobet, enregistré en Alsace par l’Orchestre philharmonique de Strasbourg sous la direction de François-Xavier Roth et avec les solistes Michel Portal, Paul Meyer, Alain Billard, Xavier Phillips et Alexandre Paley.

En cliquant sur Vidéos ici, portrait du compositeur

10:15 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 04 février 2006

Ou la terre qui tremble

medium_mat03.jpgAvec ma belle amie quand nous dansons ensemble
Est-ce nous qui dansons ou la terre qui tremble ?

Claude Nougaro, Paris mai

Matisse, La danse

19:16 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3)

jeudi, 02 février 2006

Musiciennes et Musiciens

Elle n'a pas gagné de "Victoire de la Musique" mais on l'aime bien Cecilia, la copine à Philippe !

Vos héros dans la vie d’aujourd’hui ?
Des musiciens. Ce sont les seules gens que je respecte. Eux ne mentent jamais

Et vos héroïnes ?
Des musiciennes. Notamment la pianiste Martha Argerich. Ou Cecilia Bartoli.
Philippe Sollers, Son questionnaire de Proust (extrait) par Roland Mihaïl, Antoine Silber, L’Express du 12/09/2002

14:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 01 février 2006

Musique !

medium_visuel_20cd_20timpani_20jl_20agobet_20.jpgVa-t-il l'avoir, c'est en ce moment, en direct sur FR3, Jean-Louis Agobet (c'est un copain), sa victoire de la musique, meilleur enregistrement de l'année, et c'est de la musique contemporaine !

A voir ici

22:50 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

mercredi, 04 janvier 2006

La Bartoli

medium_h_3_ill_693824_05092927_bartoli_x1p1_ori.jpg

14:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 02 janvier 2006

"tordre la voix de légèreté "

medium_bartoli_live-2.jpgCecilia, dans sa belle robe rouge, s’avance devant les musiciens. Elle tape un peu du pied, elle les lance. Elle chante un air de Griselda [Agitata da due venti]. Tempête, donc. Désespoir ? Ce n’est pas ce qu’on va entendre. Attendez Cecilia sur le mot naufragar. Elle le module avec une joie sauvage, elle est ravie de sombrer, l’amour triomphe du devoir (dolore, amore). NAUFRAGAR ! Elle n’a jamais fait mieux, elle ne fera jamais mieux. Vitesse et virtuosité confondantes, éclairs, coups de vent, tornade, percussions, roucoulades, cela s’appelle, à l’époque de Vivaldi et de Haendel, "tordre la voix de légèreté ". Elle a voulu chanter dans ce théâtre, elle a minutieusement préparé son attentat. Ça passe, ça ne casse pas, c’est inouï de torsade. Le public est électrisé, un ange révolutionnaire vient de vibrer. [...] Tout son corps est un instrument de souffle. Elle peut être furieuse, idyllique, pseudo-naïve, sentimentale, drôle, sadique, tendre, rêveuse, enfantine. Elle a fait le tour des mille détours. Elle prend les mots à la racine (divin italien), elle les étire et les broie, elle les catapulte, les caresse et les fouette. [...] Une telle aptitude à la volupté abolit, chirurgicalement, des tonnes de musique romantique inutiles. Bartoli est une sorcière, une fée, une débauchée, une fille du peuple sensuelle et gaie, une artiste incroyable, une merveilleuse femme de la vie courante, une camarade, une aristocrate, une reine. Elle descend de tous les tableaux vénitiens, Vénus, saintes, elle est là, à la fin du XXe siècle et au début du XXIe.

Philippe Sollers, Dictionnaire amoureux de Venise, Plon,2004

22:02 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

vendredi, 30 décembre 2005

Ses foudroyantes notes glacées dans le vide sidéral de l'infini

« L'air de la Reine de la Nuit est un des sommets de l'art de Mozart, avec ses foudroyantes notes glacées dans le vide sidéral de l'infini, dans un ciel froid, aux étoiles de glace. »

« Le grand problème que pose Mozart aux chanteurs, aux musiciens, aux chefs d'orchestre, c'est l'équilibre entre la force et la grâce, entre la chaleur et une espèce d'étonnement détaché, entre la rigueur impitoyable du rythme et la souplesse de l'invention créatrice absolue. Il faut de très grands musiciens, et assez humbles pour accepter de faire ce que Mozart demande. »

Giorgio Strehler

A lire dans le dossier Mozart du Nouvel Obs ici

13:36 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 20 novembre 2005

Le secret de sa splendeur

"Wolfgang Mozart, quoique doué par la nature d'un génie musical supérieur peut-être à tous les compositeurs du monde passé, présent et futur, n'avait jamais pu encore faire éclater son divin génie à Vienne, par suite des cabales de ses ennemis ; il y demeurait obscur et méconnu, semblable à une pierre précieuse qui, enfouie dans les entrailles de la terre, y dérobe le secret de sa splendeur. Je ne puis jamais penser sans jubilation et sans orgueil que ma seule persévérance et mon énergie furent en grande partie la cause à laquelle l'Europe et le monde durent la révélation complète des merveilleuses compositions musicales de cet incomparable génie."

Lorenzo Da Ponte, Mémoires

03:11 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 15 novembre 2005

John Lennon

Le meurtrier de John Lennon, Mark Chapman, a expliqué dans un enregistrement que la télévision américaine diffusera vendredi, comment il tua le musicien, poussé par une irrépressible pulsion. "C'était un besoin absolu," raconte Chapman, aujourd'hui âgé de 50 ans, qui a abattu Lennon de cinq balles dans le dos il y a près de 25 ans, le 8 décembre 1980, devant l'immeuble new-yorkais du musicien.
"Je suis profondément convaincu en mon âme et conscience que je n'aurais rien pu faire à ce stade pour m'empêcher, j'en suis totalement convaincu... C'était comme un train, un train sans conducteur, que rien ne pouvait arrêter. Rien n'aurait pu m'arrêter", dit-il dans ces enregistrements audio de 1991 et 1992 jusque-là jamais diffusés. Ce témoignage fait partie d'un documentaire que la chaîne britannique Channel 4 doit programmer à l'occasion de l'anniversaire de la mort du Beatle, et ces extraits seront diffusés par le réseau américain NBC vendredi. Chapman, qui avait été arrêté sur les lieux du drame, purge une peine de prison à perpétuité dans l'Etat de New York. L'an dernier, sa demande de liberté conditionnelle a été rejetée, la justice évoquant ses "intentions extrêmement malveillantes". Dans l'enregistrement, il livre une explication amère de son crime. "Voila un homme qui avait le monde à ses pieds, et moi... j'étais juste une personne, sans personnalité. Quelque chose en moi s'est cassé... Et je me souviens avoir pensé que peut-être mon identité se révélerait dans le meurtre de John Lennon." Il évoque aussi le jour du crime, quand il voit la limousine de Lennon se garer devant le Dakota building. "Alors je sais que c'est lui, j'ai ce sentiment incroyable... J'entends une voix dans ma tête qui dit "fais-le, fais-le, fais-le". Et tandis qu'il passe devant moi, je sors l'arme, je vise son dos et j'appuie cinq fois sur la détente". (Dépêche AFP)

22:20 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

dimanche, 13 novembre 2005

Une sorte de demi-mondain

Souvent, je regrette d'être venu moi-même en ce bas monde; non pas que je haïsse le monde. Non.... J'aime le monde, le grand monde et même le demi-monde, étant personnellement une sorte de demi-mondain.
Mais que je suis venu faire sur cette Terre si terrestre et si terreuse?
Y ai-je des devoirs à remplir? Y suis-je venu pour accomplir une mission - une commission?
M'y a-t-on envoyé pour m'amuser? pour me distraire un peu?... pour oublier les misères d'un au-delà dont je ne me souviens plus? N'y suis-je pas importun?
Que répondre à toutes ces questions?
Croyant bien faire, presque à mon arrivée, ici-bas, je me suis mis à jouer quelques airs de Musique que j'inventai moi-même....
Tous mes ennuis sont venus de là...
(Erik Satie, Écrits réunis par Ornella Volta, Éditions Champ Libre, 1981, p. 176)


 

21:10 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)