Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 décembre 2020

La Cave, le Pet au Diable, le Robinson : jazz, chanson et fête à Montpellier et alentour

Louis_Armstrong_restored.jpgDans les années 50 et 60, Montpellier n'a pas encore son rayonnement d'aujourd'hui. Pourtant, plusieurs lieux parfois improbables mais magiques vont attirer autour du jazz et de la chanson musiciens et publics locaux, ainsi qu'un grand nombre de vedettes nationales et même internationales.
La tradition festive de Montpellier ne se dément pas après la guerre, au contraire, car la jeunesse, après ces années très dures, a envie de s'amuser. La musique en vogue est le jazz, et parmi les lieux montpelliérains branchés, il y a la Cave. Au tout début du boulevard Sarrail, face à l'Esplanade, elle se situe au dessous d'un bar, l'Ambiance,lui aussi disparu depuis et remplacé par une banque…
Extrait de "La Cave, le Pet au Diable, le Robinson : jazz, chanson et fête à Montpellier et alentour"
Dans "Hauts lieux de l'Histoire dans l'Hérault", Papillon rouge éditeur, vient de sortir

samedi, 10 septembre 2016

ô Louis !

Cr5bXi8UIAE4v8i.jpgLouis Armstrong enchants the ancient sphinx and pyramids near Cairo, Egypt. His wife Lucille, lower left (1961)

05:27 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : louis armstrong

samedi, 19 janvier 2008

What a wonderful world, suite

"C'est aussi simple qu'une phrase musicale", écrit Rimbaud dans "Guerre".

Comme on ne quitte plus certains livres, emporté par la première phrase, peut-être est-on emporté dans une chanson par la première phrase musicale. Et puis bien sûr il y a la voix de Louis Armstrong, et ces "lyrics" aussi, force et simplicité...

I see trees of green, red roses too
I see them bloom for me and you
And I think to myself what a wonderful world.

I see skies of blue and clouds of white
The bright blessed day, the dark sacred night
And I think to myself what a wonderful world.

The colors of the rainbow so pretty in the sky
Are also on the faces of people going by
I see friends shaking hands saying how do you do
They're really saying I love you.

I hear babies cry, I watch them grow
They'll learn much more than I'll never know
And I think to myself what a wonderful world
Yes I think to myself what a wonderful world.

jeudi, 17 janvier 2008

2 ' 18'' de bonheur

1855df0caddee5600bcd5df50bcb00d7.jpgIci