Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 novembre 2018

Marie de Montpellier, le destin d'une ville, dans "Ces Héraultais qui ont fait l'Histoire"

ces héraultais qui ont fait l'histoire, marie de montpellierOr, contre toute attente, Guilhem VIII meurt, à l'âge de 42 ans ; il lègue tous ses biens aux enfants d'Agnès et prend pour successeur l'aîné d'entre eux, qui devient Guilhem IX, à l'âge de 15 ans. Marie, elle, en a 19, mais de caractère bien trempé, elle n'a pas l'intention de céder la place. Car elle est l'héritière légitime ; et les Montpelliérains lui sont attachés, ils n'apprécient pas l'attitude d'Agnès qui dilapide l'argent de la commune. Les bourgeois en charge de l'administration de la ville jusqu'à la majorité de Guilhem IX prennent le parti de Marie, et au printemps 1204, chassent le jeune Guilhem, Agnès, ses frères et les membres du Conseil qui lui sont restés fidèles. Les Montpelliérains proclament qu'ils ne reconnaissent d'autre seigneur que Marie, à condition qu'elle respecte la charte qu'ils ont rédigée. Malins et avisés, ils décident de lui donner un époux assez puissant pour garantir la ville contre toute convoitise et assez lointain pour qu'il ne se mêle pas de trop près de leurs affaires.
Extrait de Marie de Montpellier, le destin d'une ville, dans "Ces Héraultais qui ont fait l'Histoire"

Écrire un commentaire