Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 octobre 2005

Pur cliquetis de syllabes

Nul ne peut estimer connaître la vie s'il n'a pas appris à prendre pour un pur cliquetis de syllabes les offres de service qui lui sont faites, les plus spontanées, solennelles et répétées qu'elles puissent être.
(Leopardi, Pensées, trad. Joël Gayraud, p.49, Éd. Allia, 1994)

15:36 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (1)

Savoir

Savoir ne permet pas toujours d'empêcher, mais du moins les choses que nous savons, nous les tenons, sinon entre nos mains, du moins dans notre pensée où nous les disposons à notre gré, ce qui nous donne l'illusion d'une sorte de pouvoir sur elles.

Marcel Proust

14:48 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0)

Le papillon

Ce billet doux plié en deux cherche une adresse de fleurs

Jules Renard, Histoires Naturelles

06:23 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 18 octobre 2005

Plaisirs

Les plaisirs dont on se souvient sont plus doux et moins vifs que ceux qu'on imagine.
Joubert (1754-1824), Carnets t.1, p.78, nrf/Gallimard, 1994

 

09:04 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0)

Mépris

On n'est moins ennemi de ceux qui nous haïssent que de ceux qui nous méprisent.
Joubert (1754-1824) Carnets t.1, p.65, nrf/Gallimard, 1994
 

09:01 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (7)

mardi, 04 octobre 2005

Au zoo

"Au zoo. - Toutes ces bêtes ont une tenue décente, hormis les singes. On sent que l'homme n'est pas loin"

Cioran

22:49 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (8)

Balzacien

"C'est un personnage balzacien, comme tout le monde"

Scutenaire

20:41 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0)

Nuit

"Se coucher tard nuit"

Raymond Devos

20:35 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0)