Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 octobre 2005

Comment ça s'appelle ?

"La parole appelle, ne nomme pas. Le français le dit : nous ne nommons pas les choses, nous les appelons" : Valère Novarina

16:51 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (0)

Ne pas dire

Le difficile en littérature est de savoir quoi ne pas dire. (Flaubert)

16:39 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (11)

L'être idéal ? Un ange dévasté par l'humour

  • L'essentiel surgit souvent au bout d'une longue conversation. Les grandes vérités se disent sur le pas de la porte.
  • Quand on rencontre quelqu'un de vrai, la surprise est telle qu'on se demande si on n'est pas victime d'un éblouissement.
  • Compté en vain sur l'aubaine d'être seul. Toujours escorté par soi-même !
  • Quand on sait que tout problème est un faux problème, on est dangereusement près du salut.
  • Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes.
  • Un homme ennuyeux est un homme incapable de s'ennuyer.
  • Ce n'est pas la peur d'entreprendre, c'est la peur de réussir, qui explique plus d'un échec.
  • Il est évident que Dieu était une solution, et qu'on n'en trouvera jamais une autre qui soit aussi satisfaisante.
  • Je donnerais tous les paysages du monde pour celui de mon enfance.
  • La vérité ? Une marotte d'adolescent, ou un symptôme de sénilité.
  • L'être idéal ? Un ange dévasté par l'humour.
  • Le fait que j'existe prouve que le monde n'a pas de sens.
  • L'homme est libre, sauf en ce qu'il a de plus profond. A la surface il fait ce qu'il veut; dans ses couches obscures, "volonté" est vocable dépourvu de sens.
  • N'a de conviction que celui qui n'a rien approfondi.
  • Se méfier des penseurs dont l'esprit ne fonctionne qu'à partir d'une citation.
  • À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ?
  • Ce qui n'est pas déchirant est superflu, en musique tout au moins.
  • La philosophie hindoue poursuit la délivrance, la grecque à l'exception de Pyrrhon, d'Épicure et de quelques inclassables est décevante : elle ne cherche que la vérité.
  • Oeuvrer de toutes ses forces pour le seul amour du travail, tirer de la joie d'un effort qui ne mène qu'à de accomplissements sans valeur, estimer qu'on ne peut se réaliser autrement que par le labeur incessant- voilà une chose révoltante et incompréhensible.
  • Tous les êtres sont malheureux; mais combien le savent?

Cioran

11:45 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (4)

mardi, 04 octobre 2005

Prolétaires de tous

"Prolétaires de tous les pays, PUNISSEZ-VOUS ! Vous n'avez toujours rien compris." (Éric Dejaeger)

22:26 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (2)

Une page belge

N'oublions pas que nos maîtres ont des âmes d'esclave

Vous dormez pour un patron

Quand j'étais tout jeune, les accidents de travail étaient si fréquents dans mon pays que les gens, au passage d'un mort suivi du train de ses funérailles, ne demandaient pas : Qui est-ce ? mais, avec leur noire ironie : Quel trou ? ce qui voulait dire : Dans quelle carrière a-t-il été tué ? Comme si toutes ces morts n'eussent point suffi, aux grèves les gendarmes venaient tirer sur les ouvriers

Il est regrettable pour l'éducation de la jeunesse que les souvenirs sur la guerre soient toujours écrits par des gens que la guerre n'a pas tués

Prolétaires de tous les pays, je n'ai pas de conseil à vous donner

Un grand travailleur est un pauvre diable qui s'ennuie

Après avoir œuvré dans la nonchalance, je me suis converti dans l'oisiveté

Louis Scutenaire


Morceux choisis extraits de Mes Inscriptions (1943-1944), Allia, 1982, 276p. - Mes Inscriptions (1945-1963), Allia, 1984, 298p. - Louis Scutenaire par Raoul Vaneigem, Seghers, 1991, 186p.

17:06 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (1)

Trop long !

"Les romans sont trop longs"

Louis Scutenaire

16:48 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (27)

jeudi, 22 septembre 2005

La blessure la plus proche du soleil

La lucidité est la blessure la plus proche du soleil

René Char

09:12 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (3)