Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 septembre 2022

Jetée d’étoiles dans le ciel bleu nuit

le sourire de CézanneJetée d’étoiles dans le ciel bleu nuit. Il fait presque toujours doux à Montpellier. Soudain il comprend à quel point il aime cette ville. Pas de façon exclusive, mais à cause de son ouverture, de sa légèreté, cette façon de ne pas être vraiment à soi. Rien de pesant, de trop enraciné ici.
Il retrouve son quartier, Les Halles Castellane, en pleine effervescence. Le moment idéal pour aller dormir, dans une aube lilas. Une dernière pensée vers Léonore, un sourire sur les lèvres. Respecter sa solitude, sans cela, il n’y a rien. Cette image de lui-même, rassurant et protecteur, lui plaît.
Une semaine plus tard, la chair de Léonore bien présente, chez lui. Le feu crépite dans la cheminée. Gaétan contemple son corps endormi pigmenté de rouge par les reflets incandescents.
Son regard est si intense, scrutateur, gourmand, qu’il craint de la réveiller. Elle est sublime, dos nu jusqu’aux reins, on devine l’arrondi des hanches. La dénuder complètement, il en a furieusement envie. Il dévoile les fesses, les cuisses. Clarté rougeoyante. Pas un pouce de son corps qu’il ne vénère. Le monde s’arrête d’être multiple, il s’est envolé, résumé en elle, sa chair.
Il n’aime rien tant chez les femmes que l’effet du repos sur le visage, le relâchement, cette grâce dans l’abandon. La sensualité, visible, palpable, dans le granulé de la peau, les lignes du geste inachevé, la respiration du sommeil. Certaines femmes laissent flotter cette ondulation en permanence autour d’elles, à la lisière. Alors, la rudesse du monde s’estompe. Il éprouve de la fierté à la contempler dans son lit, avec le sentiment du devoir accompli. Plaisir âcre, puissant, paisible.
Raymond Alcovère, Le Sourire de Cézanne, roman, extrait, N&B éditions, 2007

lundi, 26 septembre 2022

L'intérieur d'un violon

Charles BrooksPhoto : Charles Brooks

20:36 Publié dans Curiosités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charles brooks

vendredi, 23 septembre 2022

Ferdinando Scianna

ferdinando scianna

jeudi, 22 septembre 2022

Régis Jauffret

Régis Jauffret

dimanche, 18 septembre 2022

Josef Koudelka, Greece, 1982

josef koudelka

10:39 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : josef koudelka

samedi, 17 septembre 2022

Portrait de Paul Verlaine par Gustave Courbet

verlaine, gustave courbet

Hugh Warren - Open Gate

Hugh Warren

photo de Sophie Carr : Islande

Sophie Carr

Jeanne Moreau par Agnès Varda, 1963

agnès varda, jeanne moreau

mardi, 13 septembre 2022

Frisson

baudelaire, Vadim Antokhin"L'air est plein du frisson
des choses qui s'enfuient."
Baudelaire
Photo de Vadim Antokhin

lundi, 12 septembre 2022

Boycott de la Coupe du Monde

306458443_10160322195883469_2730235091016134466_n.jpgJ'adhère à ce message d’Eric Cantona:
"Moi, l’amoureux de foot, à contre cœur, j’ai pris ma décision, je vais le suivre, lui et d’autres personnalités comme Philipp Lahm, Vincent Lindon et j’en passe. Je ne regarderai pas un seul match de cette coupe du monde.
Ça me coûte parce que depuis que je suis gosse c’est un évènement que j’adore, que j’attends et que je regarde avec passion!
Mais soyons honnêtes avec nous mêmes! Cette coupe du monde là n’à aucun sens! Pire c’est une aberration!
Déjà parce que le Qatar n’est pas un pays de foot! Aucune ferveur, aucune saveur.
Une aberration écologique, avec tous ces stades climatisés… quelle folie, quelle stupidité!
Mais surtout, surtout, une horreur humaine… combien de milliers de morts, pour construire ces stades, pour au final quoi, amuser la galerie 2 mois… et tout le monde s’en fout…
La caricature même de ce que l’homme est capable de porter en lui comme saloperie extrême!
Le seul sens de cet évènement, on le sait tous, c’est le pognon. Il est plus fort que tout… business is business… le reste…
J’ai pris ma décision! Je ne regarderai pas! Arfff je sais bien qu’ils s’en foutent et que ma petite personne ne changera pas la face du monde.
Mais moi personnellement, je n’ai juste pas envie de participer à cette grande mascarade. Et faire gagner de l’argent à ceux qui ferment les yeux et se cachent derrière leur petit doigt en disant c’est pas de notre ressort on peut rien faire… États, fédérations, diffuseurs, annonceurs etc etc. Si tu peux faire, il suffit juste de prendre une décision simple.
Dire nous on joue pas, dire nous on diffuse pas, nous on fait pas de pub etc etc. C’est tout à fait faisable. Parfois dans la vie, il faut prendre des décisions, même si ça nous coûte.
Mais tous ces gens là ne l’ont pas prise… encore une fois, le pognon est plus fort que tout.
Donc moi je ne participerai pas à ça! Que la France gagne, perde, rien à carrer! Dans la vie, il y a des choses bien plus importantes que le foot! A la place, je me referai tous les épisodes de Colombo, ça fait longtemps que je les ai pas vus.
En espérant que ça fasse réfléchir tous mes amis fouteux comme moi</p>
                                                    <div style=