Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 mars 2019

La mer à Palavas

La mer à Palavas.jpgIci, la mer fait l’amour avec la terre, paisiblement. Dans une infinie solitude, gris, bleu et vert sauge. Les plus belles couleurs du monde. Tout est plat à perte de vue. Seule une langue de sable sillonne entre les étangs et la mer. Au bout d’un moment, on ne sait plus où est la terre, où est l’eau.

Raymond Alcovère, extrait de "Le Bonheur est un drôle de serpent", roman, Éditions Lucie, 2009
Courbet, La Mer à Palavas

Commentaires

Un texte d’une grande poésie. Vous êtes un homme du Sud et en avez saisi l’âme. Envie de me plonger dans votre roman...

Écrit par : Sol | mardi, 05 mars 2019

La photo de cette peinture, je l'ai eue en carte postale éditée par MIDI LIBRE il y a une vingtaine d'années. Je l'ai envoyée il y a quelques mois à une amie. Bonne fin de journée.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 20 mars 2019

Oui, elle est emblématique et magnifique, j'en parle dans mon prochain livre ! A bientôt !

Écrit par : Ray | samedi, 23 mars 2019

Écrire un commentaire