Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 25 janvier 2020

Morale

beaumarchais“Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer.”
Le Barbier de Séville.
Beaumarchais,

dimanche, 24 mars 2019

Rire

Graham Smith.jpg"Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer."
Beaumarchais
Photo : Graham Smith

22:14 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beaumarchais

lundi, 15 février 2016

L'habitude

beaumarchais, Karl Struss"Qui t'a donné une philosophie aussi gaie ? L'habitude du malheur"
Beaumarchais
Photo de Karl Struss

samedi, 07 juin 2014

La Révolution expliquée aux enfants

mains.jpg« Aux vertus qu'on exige dans un domestique, Votre Excellence connaît-elle beaucoup de maîtres qui fussent dignes d'être valets ? »

Beaumarchais

10:42 Publié dans citation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : beaumarchais

jeudi, 28 novembre 2013

Dignité

Aux vertus qu’on exige d’un domestique, votre Excellence connaît-elle beaucoup de maîtres qui fussent dignes d’être valets ?

Beaumarchais (Le Barbier de Séville)

10:10 Publié dans Papillote | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beaumarchais

mercredi, 26 décembre 2012

j’ai tout vu, tout fait, tout usé

images.jpg" Ô bizarre suite d’événements ! Comment cela m’est-il arrivé ? Pourquoi ces choses et non pas d’autres ? Qui les a fixées sur ma tête ? Forcé de parcourir la route où je suis entré sans le savoir, comme j’en sortirai sans le vouloir, je l’ai jonchée d’autant de fleurs que ma gaieté me l’a permis ; encore je dis ma gaieté, sans savoir si elle est à moi plus que le reste, ni même quel est ce Moi dont je m’occupe : un assemblage informe de parties inconnues ; puis un chétif être imbécile ; un petit animal folâtre ; un jeune homme ardent au plaisir, ayant tous les goûts pour jouir, faisant tous les métiers pour vivre ; maître ici, valet là, selon qu’il plaît à la fortune ! ambitieux par vanité, laborieux par nécessité, mais paresseux… avec délices ! orateur selon le danger ; poète par délassement ; musicien par occasion ; amoureux par folles bouffées, j’ai tout vu, tout fait, tout usé. "

Figaro, scène 3 de l’acte V du Mariage de Figaro de Beaumarchais.