Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 08 octobre 2020

Me permettrez-vous

EivubGTXkAEHkYS.jpg"Me permettrez-vous, l’hiver prochain, de venir un soir poser mes pieds sur vos chenets, pour causer un peu longuement de cette chère littérature que si peu de monde aime par le temps qui court." Gustave Flaubert : "Lettre à Charles-Augustin Sainte-Beuve"

Écrire un commentaire